Libération de Sophie Pétronin : des retrouvailles tant attendues par sa famille

La libération de l’ex-otage Sophie Pétronin, jeudi 8 octobre, correspond à la victoire d’une famille particulièrement soudée.

France 2

Il est une heure du matin vendredi 9 octobre, Lionel Granouillac, le neveu de Sophie Pétronin vient de voir la première image de sa tante enfin libre. La photo est rassurante. “Il n’y a pas de mots”, décrit-il, ému, après avoir pu échanger quelques mots au téléphone avec l’ex-otage de 75 ans. “Quand elle m’a dit ‘je vais bien Lionel”, ça a été très fort”, raconte-t-il au bord des larmes.

Un combat mené côte à côte

Après une nuit sans sommeil, Lionel Granouillac a pris la route en direction de Paris pour étreindre enfin celle qu’il appelle “tatie”. “Il n’y a qu’une préoccupation : s’occuper d’elle, voir comment elle va, la prendre dans nos bras et profiter de ce moment”, décrivait-il avant d’aller la rejoindre. C’est la fin de quatre années d’attente pour Lionel et son frère Arnaud. Un combat mené côte à côte.    
 

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'otage française libérée Sophie Pétronin, avec son fils Sébastien Chadaud-Pétronin pendant une conférence de presse à Bamako (Mali), le 8 octobre 2020.
L'otage française libérée Sophie Pétronin, avec son fils Sébastien Chadaud-Pétronin pendant une conférence de presse à Bamako (Mali), le 8 octobre 2020. (STRINGER / AFP)