Le djihadiste français capturé au Mali mis en examen et incarcéré

Ce Franco-Algérien de 37 ans a été placé en détention provisoire pour "association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste".

Un soldat malien escorte des prisonniers arrêtés à Kadji, dans le nord du Mali.
Un soldat malien escorte des prisonniers arrêtés à Kadji, dans le nord du Mali. (JOEL SAGET / AFP)

Il avait été capturé par l'armée française à l'issue de violents combats dans le nord du Mali. Renvoyé à Paris, le djihadiste arrêté début mars a été mis en examen, vendredi 22 mars, et placé en détention provisoire pour "association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste".

Ce Franco-Algérien de 37 ans serait le premier Français captuté au côté des islamistes depuis le début de l'intervention militaire au Mali, en janvier. Il faisait partie de la "demi-dizaine" de jihadistes faits prisonniers à l'issue de combats violents ayant opposé les forces françaises et tchadiennes aux islamistes radicaux dans le massif de l'Adrar des Ifoghas, dans le nord du Mali.

Deux autres Français actuellement écroués

Né en décembre 1975 en Algérie, cet homme s'était installé au début des années 2000 à Bonneville (Haute-Savoie), où il s'était marié en 2005. Au début des années 2000, il avait en vain déposé deux dossiers de candidature pour devenir adjoint de sécurité (contractuel auxiliaire de la police), selon le ministère de l'Intérieur. Père de trois enfants, l'homme était retourné vivre à Grenoble en septembre, après s'être séparé de son épouse.

Deux autres Français sont actuellement écroués en France après avoir été arrêtés en 2012 au Niger et au Mali alors qu'ils tentaient, selon les enquêteurs, de rallier les groupes jihadistes implantés dans le nord Mali.