Mali : un soldat français est mort accidentellement lors d'une opération de maintenance

Une enquête est en cours pour faire toute la lumière sur les circonstances du drame, survenu pendant une opération de maintenance sur un véhicule. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le maréchal des logis Adrien Quélin, membre de la Force Barkhane, est mort au Mali, mardi 12 octobre 2021.  (ETAT-MAJOR DES ARMÉES)

Le maréchal des logis Adrien Quélin était mécanicien au sein du Groupement tactique désert Roc Noir de la force Barkhane. Ce soldat français, âgé de 29 ans, est mort, mardi 12 octobre, à Tombouctou, au Mali, alors qu'il effectuait une opération de maintenance sur un camion, a annoncé mercredi l'état-major des armées. 

"Le chef d'état-major des armées, le général d'armée Thierry Burkhard, s'incline avec une profonde tristesse devant la mémoire de ce militaire mort en opération", dit le communiqué du ministère. Adrien Quélin appartenait au 4e régiment des chasseurs de Gap. "Toutes mes pensées accompagnent la famille, les proches et les frères d’armes du maréchal des logis Adrien Quélin", a fait savoir sur Twitter le chef d'état-major des armées. 

Le soldat "a été grièvement blessé par la bascule de la cabine de ce camion alors qu'il travaillait sur le moteur de ce véhicule", avant de succomber à ses blessures, explique l'état-major, ajoutant qu'une "enquête est en cours pour déterminer les circonstances exactes de l'accident".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Guerre au Mali

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.