Soldat tué au Mali : l'émouvant témoignage des parents du caporal-chef Maxime Blasco

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Soldat tué au Mali : l'émouvant témoignage des parents du caporal-chef Maxime Blasco
Franceinfo
Article rédigé par
D.Ollieric, N.Tahar, V.Christophe - franceinfo
France Télévisions

Mercredi 29 septembre, un hommage national a été rendu aux Invalides au caporal-chef Maxime Blasco, 34 ans, mort au Mali le 24 septembre lors de l'opération Barkhane. Les parents du militaire ont accepté de nous parler de leur fils.

Depuis cinq jours, les parents de Maxime Blasco vivent avec la douleur de leur fils, tué à l'âge de 34 ans lors d'une opération au Mali le vendredi 24 septembre. Pour lui rendre hommage, ils parlent, devant les caméras de France Télévisions, de l'homme qu'il était. "Il ne supportait pas le fait qu'on lui dise qu'il était courageux ou que c'est un héros", raconte, ému, Jean-Marc Blasco, le père

"Je pense que Maxime, là où il est, il sera content"

"On l'a vu évoluer. On allait à chaque cérémonie. J'étais très épatée", poursuit la maman de Maxime Blasco, Véronique. Mercredi 29 septembre après-midi, un hommage national lui a été rendu aux Invalides. Une cérémonie présidée par Emmanuel Macron. "Il faut admettre qu'il y ait cette reconnaissance, mais c'est une très grande épreuve. Je pense que Maxime, là où il est, il sera content", confie Véronique Blasco. Pour se réconforter, la maman de Maxime Blasco dit avoir besoin de rencontrer les frères d'armes de son fils, qu'ils lui parlent "de ses derniers jours, comment il était, j'ai besoin de ça", ajoute la mère du soldat. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.