Cet article date de plus de six ans.

Mali : une centaine de soldats français envoyés en renfort à Gao

Actuellement stationnés à Abidjan, en Côte d'Ivoire, ces militaires devraient arriver au Mali mercredi soir ou jeudi. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des soldats français rassemblés à Gao (Mali), à l'occasion de la visite du ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, le 7 mars 2013.  (JOE PENNEY / REUTERS)

Ils sont une centaine. Des soldats français ont été envoyés en renfort à Gao pour faciliter la relève des effectifs français dans cette ville du nord du Mali, a indiqué le ministère de la Défense, mercredi 21 mai. Un millier de militaires français sont actuellement stationnés à Gao, pour un total de 1 600 dans l'ensemble du Mali

"La décision a été prise de prendre des éléments à Abidjan (Côte d'Ivoire) pour les basculer à Gao", où ils devaient arriver mercredi soir ou jeudi, a précisé le porte-parole de l'état-major, le colonel Gilles Jaron, au cours du point de presse du ministère.

Nouvelles tensions sur le terrain

Cette décision intervient dans une période marquée par de nouvelles tensions. "Pour éviter d'être fragilisés, nous injectons une centaine d'hommes supplémentaires qui permettront de faire face aux événements" sans que la relève soit perturbée, a poursuivi le porte-parole. La durée d'affectation des militaires français au Mali est de quatre mois.

Mardi, la France avait envoyé une trentaine de soldats en renfort à Kidal, plus au nord, où des affrontements meurtriers ont opposé samedi des rebelles touareg à l'armée malienne. Des échanges de tirs entre des soldats maliens et des groupes armés, dont des rebelles touareg, ont également eu lieu mercredi dans cette ville.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.