Mali : trois "casques bleus" tués lors d'une attaque jihadiste

L'attaque, qui a également fait plusieurs blessés, s'est produite sur l'axe entre Douentza et Tombouctou.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des soldats ivoiriens de la Mission de l'ONU au Mali (Minusma), le 7 août 2010, à Abidjan, en Côte-d'Ivoire. (SIA KAMBOU / AFP)

Une nouvelle attaque jihadiste. Trois "casques bleus" ivoiriens de la Mission de l'ONU au Mali (Minusma) ont été tués mercredi 13 janvier dans une attaque de leur convoi, a indiqué le porte-parole de la Minusma sur Twitter. L'information a été confirmée par un responsable des services de sécurité maliens.

L'attaque est survenue au nord de Bambara Maoudé, sur l'axe entre Douentza (centre) et Tombouctou (nord-ouest), dans une région qui est l'un des foyers de la violence qui ensanglante le Sahel. "Au cours d'une opération de sécurité, une compagnie de la Minusma a heurté (…) des engins explosifs improvisés (IED) avant d'être la cible de tirs par des hommes armés non identifiés", a dit la Minusma dans un communiqué.

La riposte des "casques bleus" a poussé les assaillants à fuir, a-t-elle dit. "Les rapports préliminaires indiquent cependant qu'à la suite de cette attaque, trois 'casques bleus' sont décédés et six autres ont été blessés", a-t-elle indiqué.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.