Le Mali se retire du G5 Sahel

Publié Mis à jour
Le Mali se retire du G5 Sahel
franceinfo
Article rédigé par
V. Hugeux - franceinfo
France Télévisions

Ce lundi 16 mai, le Mali a décidé de quitter l’organisation régionale G5 Sahel et dénonce une "instrumentalisation". Au risque d’accroître l’isolement de sa capitale Bamako.

L’annonce est faite sur la télévision publique par un militaire. Le Mali a décidé de se retirer de toutes les instances du G5 Sahel. L’organisation est formée par le Burkina Faso, le Tchad, le Mali, le Niger et la Mauritanie et jusqu’à ce lundi 16 mai, le Mali. Son objectif est de lutter contre le djihadisme. 

Les relations franco-maliennes au plus bas

Depuis leurs deux coups d’​État, les maliens ne veulent pas rendre le pouvoir. Conséquence : plusieurs pays de cette coalition refusent que le Mali préside le prochain G5. Cette affaire intervient alors que les relations entre la France et le Mali ​sont tendues. En 2012, la France était intervenue militairement pour repousser les djihadistes présents sur le territoire. L’année dernière, elle a annoncé son retrait et la fin de l’opération Barkhane laissant la place aux mercenaires russes du groupe Wagner. Sur la scène internationale, Bamako est de plus en plus isolée.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.