REPLAY. Hommage au soldat Maxime Blasco : revivez la cérémonie présidée par Emmanuel Macron aux Invalides

Un hommage national a été rendu mercredi à l'hôtel des Invalides, à Paris, au caporal-chef Maxime Blasco, tué le 24 septembre lors d'un combat contre des jihadistes au Mali. 

Le président de la République française, Emmanuel Macron, nomme le caporal-chef Maxime Blasco officier de la Légion d\'honneur, lors d\'une cérémonie nationale en hommage au soldat tué au Mali, le 29 septembre 2021 aux Invalides, à Paris.
Le président de la République française, Emmanuel Macron, nomme le caporal-chef Maxime Blasco officier de la Légion d'honneur, lors d'une cérémonie nationale en hommage au soldat tué au Mali, le 29 septembre 2021 aux Invalides, à Paris. (STEPHANE MAHE / POOL / AFP)
Ce qu'il faut savoir

La mémoire de Maxime Blasco, caporal-chef du septième bataillon de chasseur alpin de Varces (Isère) tué au cours "d'une opération de reconnaissance" au Mali, a été honorée mercredi 29 septembre aux Invalides, à Paris. "Sergent Maxime Blasco, au nom de la République française, nous vous faisons officier de la Légion d'honneur", a déclaré Emmanuel Macron ce mercredi, lors de cet hommage national. Le président de la République était accompagné par le Premier ministre, Jean Castex, et la ministre des Armées, Florence Parly. Avant son entrée dans la cour des Invalides, le cortège funéraire a traversé le pont Alexandre-III, comme le veut la tradition. Revivez cette cérémonie d'hommage. 

 "C'était un vrai héros." C'est ainsi que le général Jérôme Pellistrandi, rédacteur en chef de La revue Défense nationale qualifiait Maxime Blasco quelques jours après l'annonce de sa mort. Le soldat français avait été plusieurs fois décoré pour ses faits d'armes. Il avait ainsi reçu la médaille militaire le 18 juin dernier. En 2019, le caporal-chef avait sauvé deux soldats après le crash de leur hélicoptère dans le désert du Sahel, avant de parvenir à quitter les lieux en s'accrochant, à la force de ses bras, à un autre appareil, alors qu'il était blessé.

52e soldat tué au Sahel. Le caporal-chef Maxime Blasco est le 52e soldat français mort au Sahel depuis 2013, année qui a marqué les débuts de l'engagement de l'armée française dans la lutte contre les groupes jihadistes dans le cadre des opérations Serval puis Barkhane. Le 2 janvier dernier, deux soldats dont une femme avaient été tués dans leur véhicule blindé léger. Une attaque qui avait été revendiquée par le Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans (GSIM), affilié à Al-Qaïda.

Un mariage à titre posthume. La compagne de Maxime Blasco, mère de son fils de 8 ans, a fait part de son souhait de porter le nom de son conjoint. Elle devrait effectuer, dans les prochains jours, une demande de mariage posthume auprès d'Emmanuel Macron. "C’est un désir que l’on avait ensemble. Je veux le faire pour honorer sa mémoire (...) Ce sera une fierté" a-t-elle déclaré à divers médias. Seul le président de la République a le pouvoir d'accéder à sa demande. Celle-ci doit être justifiée par des circonstances graves, et la preuve que la personne décédée avait l'intention de se marier. 

Une deuxième cérémonie. Un hommage rendu par les frères d'armes de Maxime Blasco présidé par le général Pierre Schill, aura lieu jeudi 30 septembre à Varces en Isère, où était basé le soldat français. Le département avait ouvert, il y a quelques jours, une cagnotte dans l’optique de "venir en aide et d’être solidaires avec la famille de Maxime Blasco". Un peu plus de 90 000 euros ont déjà été récoltés.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #MAXIME_BLASCO

18h00 : Il est 18 heures, voici les principaux titres de l'actualité :

Le gouvernement va proposer de pouvoir recourir au pass sanitaire jusqu'à l'été prochain, a annoncé Gabriel Attal.


Le président tunisien Kaïs Saïed a chargé pour la première fois une femme, Najla Bouden, de former un gouvernement en Tunisie, deux mois après le limogeage du précédent cabinet.


• Le décret d'application de la PMA pour toutes a été publié au Journal officiel. "C'est une très bonne nouvelle, très attendue", s'est félicité sur France Inter Olivier Véran, ministre de la Santé.


Un hommage national a été rendu au caporal-chef Maxime Blasco aux Invalides. "Il ne supportait pas le fait qu'on dise qu'il est courageux ou que c'est un héros", confie sa mère à franceinfo.

L'hebdomadaire ultraconservateur Valeurs actuelles, qui avait publié en août 2020 un récit dépeignant la députée de La France insoumise Danièle Obono en esclave, a été condamné pour injure publique raciste.

17h13 : Le cercueil de Maxime Blasco a quitté la cour de l'hôtel des Invalides.

17h09 : Les parents de Maxime Blasco ont témoigné de leur fierté et de leur douleur devant les caméras de France Télévisions. "Il était droit et plein d'amour", confie sa mère. "Il ne supportait pas le fait qu'on dise qu'il est courageux ou que c'est un héros. Une fois, il m'a dit : 'Si ça t'arrange, j'en suis un, mais pour les autres, j'ai fait mon métier'", ajoute son père, les larmes aux yeux.

17h00 : Le magazine 13h15 le samedi avait rencontré Maxime Blasco en juillet 2020, à l'occasion d'un reportage au cœur des forces de l'opération Barkhane. Vous pouvez le revoir ici.

16h58 : "Sergent Maxime Blasco, au nom de la République française, nous vous faisons officier de la Légion d'honneur", annonce Emmanuel Macron, avant de déposer la décoration sur son cercueil.

16h58 : Emmanuel Macron a salué la famille de Maxime Blasco dans la cour des Invalides.

16h52 : Les chasseurs alpins traversent la cour des Invalides avec la dépouille du caporal-chef Maxime Blasco.


16h42 : L'hommage à Maxime Blasco, 34 ans, tireur d'élite, caporal-chef du septième bataillon de chasseur alpin de Varces (Isère) tué au Mali, commence, avec l'arrivée d'Emmanuel Macron aux Invalides. Suivez la cérémonie en direct.

16h24 : L'hommage au soldat Maxime Blasco va bientôt commencer. L'ancien président de la République, François Hollande, vient d’arriver sur place. Suivez notre direct.

15h21 : Le cortège funéraire est arrivé dans l'enceinte des Invalides. Un hommage national sera rendu au chasseur alpin à 16h30 à l'Hôtel des Invalides, où il sera élevé au grade de sergent à titre posthume et fait officier de la légion d'honneur en présence de sa famille et de plusieurs membres du gouvernement.

15h09 : Plusieurs fois décoré, le caporal-chef Blasco, 34 ans, avait reçu en juin la médaille militaire "pour la valeur exceptionnelle de ses services". En 2019, il avait sauvé la vie à deux de ses camarades après le crash de leur hélicoptère Gazelle. Grièvement blessé, il avait réussi à les extraire sur une cinquantaine de mètres avant de les installer sur les patins d'un hélicoptère Tigre pour les extraire de la zone de combat, selon l'état-major.

15h07 : Le soldat français a été tué au cours d'une opération de reconnaissance et de harcèlement conduite par la force antijihadiste Barkhane dans la région de Gossi, à proximité de la frontière entre le Mali et le Burkina Faso.


12h01 : Il est midi, voici les principaux titres de l'actualité :

• Le décret d'application de la PMA pour toutes a été publié au Journal officiel. "C'est une très bonne nouvelle, très attendue", s'est félicité sur France Inter Olivier Véran, ministre de la Santé.


Un hommage national est rendu au caporal-chef Maxime Blasco, à 16h30 aux Invalides, avec un passage à 15 heures sur le pont Alexandre-III. "Il ne supportait pas le fait qu'on dise qu'il est courageux ou que c'est un héros", confie sa mère à franceinfo.

• La nouvelle altitude du mont Blanc est de 4 807,81 m, selon la dernière mesure consolidée par les géomètres experts de Haute-Savoie. La surface neigeuse a diminué, conséquence probable du réchauffement climatique.

• Le numéro vert de prévention du suicide sera le suivant : 31 14. La ligne sera ouverte à partir de vendredi et permettra d'apporter une aide à ceux qui traversent une période difficile.

L'île anglo-normande de Jersey va accorder 64 licences définitives et 31 provisoires à des bateaux français pour pêcher dans ses eaux, qui s'ajoutent à 47 licences depuis le début de l'année. En revanche, 75 demandes ont été recalées.

10h18 : Un hommage national sera rendu cet après-midi au caporal-chef Maxime Blasco, soldat français mort au Mali. Alexandra S., avec qui il était pacsé, veut demander le mariage à titre posthume. "Je veux le faire pour honorer sa mémoire et porter son nom", explique-t-elle au Parisien. "Je vais demander à Emmanuel Macron de devenir la femme de Maxime, de manière officielle et légale."