Au Mali, Mamoudou Gassama est déjà une fierté nationale

Après avoir héroïquement sauvé un enfant à Paris, en escaladant quatre étages à mains nues, Mamoudou Gassama, Malien sans-papiers, fait la fierté de ses compatriotes à Bamako.

Mamoudou Gassama, dans la cour du palais de l\'Elysée, à Paris, le 28 mai  2018.
Mamoudou Gassama, dans la cour du palais de l'Elysée, à Paris, le 28 mai  2018. (GUILLAUME GEORGES / MAXPPP)

Dans les rues de Bamako, presque tout le monde a vu la vidéo de Mamoudou Gassama en train d’escalader l’immeuble parisien pour sauver un enfant suspendu dans le vide, samedi 26 mai. Ce Malien sans-papiers est devenu une fierté nationale. "Nous, les Maliens, nous sommes fiers de cela. À l’autre bout du monde, un homme a eu le courage d’aller sauver un enfant. On est fier : on est Noir et c’est notre frère !", s’enthousiasme un habitant de Bamako. "Ce qu’il a fait, c’est un noble travail car c’est avec du courage qu’on peut le faire", salue un autre. Ici, on espère que cet acte de bravoure permettra de changer le regard des Français sur les migrants : "C’était un Africain, plus qu’un Malien : maintenant, vous avez vu la valeur des immigrés !"

"Macron doit faire quelque chose"

Le geste héroïque de Mamoudou Gassama rappelle celui de Lassana Bathily, lui aussi Malien sans-papiers, qui avait sauvé plusieurs personnes lors de l’attaque du magasin Hyper Cacher en 2015. "C’est le deuxième Malien qui sauve une vie en France. Macron, maintenant, doit voir la situation difficile des migrants maliens en France et faire quelque chose pour eux." 

Au Mali, Mamoudou Gassama est déjà une fierté nationale - reportage Christelle Pire
--'--
--'--