Cet article date de plus de six ans.

Attentat de Bamako : le groupe du jihadiste algérien Mokhtar Belmokhtar revendique l'attaque

L'agence mauritanienne Al-Akhbar a reçu cette revendication via un enregistrement audio.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le jihadiste Mokhtar Belmokhtar dans une vidéo diffusée le 20 janvier 2013. (SAHARA MEDIA / AFP)

L'attaque est signée. Le groupe jihadiste Al-Mourabitoune, dirigé par l'Algérien Mokhtar Belmokhtar, a revendiqué samedi 7 mars l'attentat de Bamako, dans un enregistrement diffusé par l'agence mauritanienne Al-Akhbar. L'attaque a fait 5 morts, dont un Français.

"Nous revendiquons la dernière opération de Bamako menée par les vaillants combattants d'Al-Mourabitoune pour venger notre prophète de l'Occident mécréant qui l'a insulté et moqué, et notre frère Ahmed Tilemsi" tué par l'armée française en décembre, affirme un porte-parole. L'agence Al-Akhbar publie régulièrement des communiqués de la mouvance Al-Qaïda sans jamais être démentie.

Ancienne figure d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), Mokhtar Belmokhtar a lancé son propre groupe en 2012, après une brouille avec une autre figure d'Aqmi. Ce groupe, baptisé Al-Mourabitoune, s'est fait connaître avec l'attaque du site gazier d'In Amenas (Algérie) en janvier 2013 et la sanglante prise d'otages qui l'avait accompagnée.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Attentat à Bamako

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.