"Nous devons agir en Libye", déclare le ministre de la Défense

Dans une interview au "Figaro", Jean-Yves Le Drian s'inquiète de "la dégradation de la situation sécuritaire" dans ce pays.

Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, le 27 août 2014 à Paris.
Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, le 27 août 2014 à Paris. (BERTRAND GUAY / AFP)

La France s'inquiète pour la Libye. Dans une interview au Figaro, publiée lundi 8 septembre, le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, constate "la dégradation de la situation sécuritaire" dans ce pays. "Nous devons agir en Libye", lance-t-il, sans préciser si ce "nous" recouvre la France, l'Union européenne ou l'Otan.

"Le sud libyen est une sorte de 'hub' où les groupes terroristes viennent s'approvisionner, y compris en armes, et se réorganiser", développe le ministre. Il a prévu d'insister sur ce point lors d'une réunion, mardi 9 septembre à Milan (Italie), avec ses homologues européens.

Secouée par d'importants troubles politiques depuis la chute de Mouammar Kadhafi en 2011, la Libye peine à contrôler ses frontières et certaines parties de son territoire. Les groupes que combat la France au Mali sont notamment soupçonnés de s'y approvisionner en armes ou de s'y réfugier.