Libye : Paris dénonce l'esclavage et en appelle à l'ONU

Le reportage de CNN tourné en Libye, qui montrait des migrants vendus aux enchères comme esclaves, a fait le tour du monde et choqué. La France a réagi.

France 3

En Libye, des images de CNN ont montré des migrants, qui n'avaient pas pu traverser la Méditerranée, retenus de force par des trafiquants qui les avaient transformés en esclaves pour les vendre aux plus offrants. La France a demandé que les Nations unies se réunissent en urgence sur cette affaire pour qu'une enquête soit menée sur les trafics humains en Libye.

Macron condamne un "crime contre l’humanité"

Ce mercredi 22 novembre à Paris, Emmanuel Macron a dénoncé un crime contre l'humanité et appelé à la mobilisation internationale pour démanteler les réseaux : "Ce qui a été révélé, au-delà de ce que nous avons pu dire et ce que nous connaissons de la situation en Libye, relève bien de la traite des êtres humains. C'est un crime contre l'humanité, c'est une des formes de trafic les plus rentables et qui nourrit les délinquances les plus graves et pour partie des réseaux terroristes. La dénonciation par la France a été immédiate et sans appel".

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président Emmanuel Macron à l\'Elysée, le 22 novembre 2017.
Le président Emmanuel Macron à l'Elysée, le 22 novembre 2017. (PHILIPPE WOJAZER / AFP)