Libye: al-Qaïda chasse définitivement Daech de Derna, qui se replie vers Syrte

L’organisation djihadiste Etat islamique s’est définitivement retirée de Derna et des quartiers périphériques. Bombardé depuis le ciel par l’aviation du Parlement de Tobrouk et combattu au sol par les militants d’al-Qaïda, Daech s’est replié vers son fief à Syrte.

Les djihadistes de Daech paradent dans la ville de Derna.
Les djihadistes de Daech paradent dans la ville de Derna. (Reuters )

Jeudi 21 avril, jour de liesse populaire de Derna. Tôt le matin, les habitants sont descendus dans la rue pour saluer le départ définitif des djihadistes de l’Etat islamique des trois quartiers qui étaient sous son contrôle. Les avions du Parlement de Tobrouk avaient mené ces derniers jours plusieurs raids sur les positions de Daech. Au sol, les militants du Majlis Choura al Mujahidin (Conseil consultatif des Moudjahidines), proche d’al Qaïda, ont lancé une offensive contre les positions de l’Etat islamique. Bilan: des dizaines de morts, dont de nombreux cadres de l’organisation djihadiste, notamment Abu Abderahmane al-Nigiri (le Nigérian). Selon le commandant du Majlis Choura al-Mujahidin, qui s’est confié à Arabi21 (lien en arabe), les militants de Daech ont piégé les quartiers avec des centaines de mines juste avant de prendre la fuite vers Syrte.

Capture d\'écran
Capture d'écran (DR)
 
Le Parlement de Tobrouk, qui ne reconnaît pas le gouvernement d’union libyen, minore la participation des militants d’al Qaïda et voit dans le repli de l’Etat islamique «la victoire des forces armées et salue les efforts des habitants de la ville et sa jeunesse et appelle les citoyens à travailler dur pour reconstruire les institutions civiles et sécuritaires, de l’armée et de la police». Selon CNN arabic (lien en arabe), les forces militaires du Parlement de Toubrouk progressent vers Benghazi, théâtre d’affrontements continus entre les milices et les groupes extrémistes.

 
En juin 2015, des affrontements meurtriers avaient déjà opposé les djihadistes du Conseil des Moudjahidines et ceux du groupe Etat islamique à Derna (à l’est de la Libye). Défait, Daech avait conservé des quartiers et a tenté vainement de récupérer la ville, avant d’en être chassé. En août 2015, la branche libyenne de Daech a diffusé un avis de recherche (ou un appel au meurtre) contre Mokhtar Belmokhtar, dit Le Borgne, ancien chef d’al Qaïda au Maghreb Islamique (Aqmi) qui se cacherait à Derna. Un acte de trahison pour al Qaïda.