Cet article date de plus de six ans.

La Libye inquiète ses voisins

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

L'implantation grandissante du groupe État islamique sur le territoire libyen préoccupe l'Égypte, qui saisit l'ONU.

Cela fait déjà trois ans et demi que Mouammar Kadhafi est mort, et la Libye plonge de plus en plus dans le chaos. Deux gouvernements revendiquent actuellement le pouvoir et se font la guerre. Le premier, dominé par les Frères musulmans, est basé à Tripoli, la capitale. Le deuxième, installé à Tobrouk, au nord-est du pays, est reconnu par la communauté internationale. Entre les deux, des milices défendent leur territoire. "En réalité, la Libye, c'est un territoire qui est morcelé, chaque chef de guerre tenant un village, un quartier, une petite région, et se comportant en véritable mafieux local", analyse Alain Rodier, du Centre français de recherche sur le renseignement.

Comment enrayer la progression des jihadistes ?

Dans ce chaos, c'est le groupe État Islamique qui sort gagnant, en rejoignant les milices locales et en faisant venir des combattants depuis la Syrie. Il contrôle les villes de Derna et Syrte, au bord de la Méditerranée.
L'Égypte, inquiète, a déjà bombardé Derna et demande la mise en place d'une coalition internationale.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Libye

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.