Cet article date de plus de huit ans.

Le premier smartphone africain est lancé

Elikia (espoir, en linglala), sera d'abord vendu au Congo pour près de 130 euros.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le smartphone Elikia, conçu au Congo et présenté sur le site de son constructeur VMK. (VMK / FTVI)

HIGH-TECH – Pour la première fois, un smartphone lancé par une marque africaine voit le jour. Son concepteur, un jeune Congolais âgé de 27 ans déjà à l'initiative d'une tablette, l'a présenté jeudi 6 septembre à Brazzaville. 

Appelé Elikia (espoir, en lingala), le téléphone qui utiliste le système d'exploitation Android de Google a du répondant côté technique. Il dispose d'un écran tactile de 3,5 pouces, d'une mémoire RAM de 512 Mo et un processeur de 650 Mhz. Sa mémoire interne est de 256 Mo, extensible jusqu'à 32 Go, et son appareil photo a une capacité de 5 méga pixels.

Vers le marché français

Elikia sera commercialisé par trois grandes compagnies privées de téléphonie mobile basées au Congo, et coûtera 85 000 Fcfa (près de 130 euros). Un avantage de poids face à ses concurrents : actuellement, à Brazzaville, le prix d'un Blackberry varie entre 150 000 Fcfa (228 euros) et 300 000 FCFA (450 euros).

Un coût relativement faible qui s'explique par le lieu d'assemblage du téléphone, la Chine, "où les prix sont très abordables" selon son concepteur, qui compte écouler 10 000 exemplaires de son appareil d'ici fin décembre. Le modèle devrait être également être proposé à la vente en France et en Côte d’Ivoire dès la deuxième quinzaine d'octobre.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Afrique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.