Un crash aérien en Éthiopie fait 157 morts

Un Boeing 737 d'Ethiopian Airlines s'est écrasé quelques minutes après son décollage dimanche 10 mars d'Éthiopie. Les 157 passagers et membres d'équipage sont morts, dont neuf Français.

France 3

Un profond cratère et la terre labourée sur des dizaines de mètres, c'est tout ce qui reste du vol ET-302 reliant Addis-Abeba (Éthiopie) à Nairobi (Kenya) dimanche 10 mars. Le Boeing 737 a subi un impact d'une extrême violence. Sa carlingue s'est entièrement disloquée, déposant dans son sillage des débris d'acier. Selon un témoin, le pilote aurait tenté d'atterrir dans un champ avant de s'écraser. Aucune des 157 personnes à bord n'a survécu. Ce sont les réseaux sociaux qui ont appris la terrible nouvelle aux familles des victimes.

Avion neuf et météo favorable

Il n'y a aucune explication à cette catastrophe pour le moment. Le pilote, expérimenté, comptait plus de 8 000 heures de vol. L'avion, neuf, sortait de révision. La météo était bonne. L'avion s'est écrasé six minutes après avoir décollé. Il volait à seulement 2 500 mètres d'altitude quand les radars l'ont perdu. Des équipes d'enquêteurs éthiopiens et américains travaillaient sur place dimanche soir, tandis que des sauveteurs récupéraient les premiers corps. Neuf Français font partie des victimes. Une cellule de crise a été ouverte.

Le JT
Les autres sujets du JT
La police et les secours inspectent le terrain sur lequel s\'est écrasé l\'avion de l\'Ethiopian Airlines avec 175 personnes à bord, dimanche 10 mars.
La police et les secours inspectent le terrain sur lequel s'est écrasé l'avion de l'Ethiopian Airlines avec 175 personnes à bord, dimanche 10 mars. (MOHAMMED ABDU ABDULBAQI / ANADOLU AGENCY/AFP)