Cet article date de plus d'un an.

Sécheresse : la Corne de l'Afrique se prépare à une 5e saison des pluies difficile

Au moins 22 millions de personnes seraient menacées par la faim d'ici septembre, alerte le Programme alimentaire mondial. 

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min
Un homme assis à côté d'animaux morts dans le village de Hargududo, à 80 kilomètres de la ville de Gode, en Éthiopie, le 7 avril 2022. (EDUARDO SOTERAS / AFP)

Toutes les organisations internationales ont lancé des appels d'alerte depuis le début de l'année. La menace se précise. La Corne de l'Afrique, où le risque d'une famine grandit en raison d'une sécheresse historique, se prépare à une cinquième saison des pluies consécutive ratée, indique l'Organisation météorologique mondiale (OMM), une agence de l'ONU. "Les agences humanitaires vous ont beaucoup parlé de la terrible sécheresse qui sévit dans la Corne de l'Afrique. Malheureusement, vous allez en entendre parler encore plus dans les semaines et les mois à venir, car la sécheresse va se poursuivre", a déclaré une porte-parole de l'OMM, Clare Nullis. Le Forum sur les perspectives climatiques pour la région de la Corne de l'Afrique, qui rassemble notamment des climatologues et des organisations humanitaires, s'est réuni ces derniers jours, et a publié ses prévisions pour la saison des pluies d'octobre à décembre.

Précipitations insuffisantes

Les prévisions montrent de fortes probabilités de conditions plus sèches que la moyenne dans la plupart des régions de la Corne de l'Afrique, a indiqué Clare Nullis, faisant de cette saison des pluies la 5e consécutive ratée. "En particulier, les régions touchées par la sécheresse en Éthiopie, au Kenya et en Somalie devrait recevoir des précipitations insuffisantes jusqu'à la fin de l'année", a-t-elle ajouté. La saison des pluies d'octobre à décembre dans les parties équatoriales de la Corne de l'Afrique contribue jusqu'à 70% des précipitations totales annuelles, en particulier dans l'est du Kenya.

22 millions de personnes menacées par la faim

Début 2022, le Programme alimentaire mondial (PAM) a appelé à la mobilisation de fonds pour venir en aide aux 13 millions de personnes alors menacées par la faim dans la Corne de l'Afrique. Et le 19 août, l'organisation a indiqué qu'au moins 22 millions de personnes seraient menacées par la faim d'ici septembre. Depuis plusieurs mois, les organisations humanitaires multiplient les alertes sur la dégradation de la situation dans la Corne de l'Afrique, qui fait craindre un drame similaire à celui de 2011, la dernière famine qui avait fait 260.000 morts en Somalie.

Dans un communiqué, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a souligné qu'"en agissant maintenant, nous pouvons sauver des millions de vies". Selon l'OMS, 700 000 personnes sont déjà menacées par la famine dans certaines régions d'Ethiopie, de Somalie et du Soudan du Sud.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.