Ghana : un vaccin contre le paludisme

Une vaccination contre le paludisme est actuellement lancée au Ghana. Une maladie qui tue chaque année des centaines de milliers de personnes, surtout en Afrique.

Une vaccination contre le paludisme est actuellement lancée au Ghana. Une maladie qui tue chaque année des centaines de milliers de personnes, surtout en Afrique.
Une vaccination contre le paludisme est actuellement lancée au Ghana. Une maladie qui tue chaque année des centaines de milliers de personnes, surtout en Afrique. (France 24)

  Un nouveau vaccin contre le paludisme... qui pourrait changer la donne en Afrique. Selon l'Organisation mondiale de la santé,  il pourrait réduire de 40% le risque de contracter cette maladie.  A Cape Coast, au Ghana, ces bébés sont les premiers à en bénéficier.  

Sabina Atta, mère d'un bébé de 6 mois qui doit recevoir le vaccin contre le paludisme, témoigne : "Je pense que si nous vaccinons tôt, ça nous aidera à l'avenir et ça nous évitera de dépenser autant d'argent pour la prévention des maladies."  

Transmis par les moustiques, le paludisme a déjà contaminé près de 219 millions de personnes dans le monde... 90% des cas sont apparus en Afrique.   Dans cette clinique, le personnel médical met l'accent sur la prévention.  

Ellen Apraku, infirmière au service de maternité de la polyclinique d'Ewim à Cape Coast , explique : "À l'heure actuelle, le traitement du paludisme est très coûteux et il n'y a pas d'argent. Donc si nous pouvons empêcher la maladie, les parents auront plus d'argent pour bien prendre soin de leurs enfants. 

Après le Ghana et le Malawi, ce vaccin devrait également être développé au Kenya. Rien qu'en 2017, le paludisme a tué 435 000 personnes dans le monde