Quelle issue à la crise au Gabon ?

En plateau, Vincent Hugueux, grand reporter à l'Express, spécialiste de l'Afrique, fait le point sur la situation au Gabon.

FRANCE 3

Alors que de violents affrontements ont éclaté à Libreville au Gabon suite à la réélection d'Ali Bongo à la tête du pays, le calme semble être revenu sur place ce soir, jeudi 1er septembre. "Pour Ali Bongo, le plus dur est passé. Il y a eu certes des coups de fièvre, il y a eu des accès de violence, mais il n'y a pas eu d'embrasement généralisé", rapporte Vincent Hugueux en plateau.

Transparence et vérité des chiffres

Pour l'heure, la communauté internationale ne semble pas soutenir le président réélu, Ali Bongo. "À la hauteur de sa légende, elle va émettre de nobles principes. Elle va en appeler à la transparence, au respect de la vérité des chiffres, et puis, semaine après semaine, si l'édifice du pouvoir Bongo tient, et bien elle finira par s'accommoder de cette politique-là", explique le journaliste.
 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des Gabonais manifestent contre la victoire d\'Ali Bongo à l\'élection préisdentielle, le 31 août 2016, à Libreville.
Des Gabonais manifestent contre la victoire d'Ali Bongo à l'élection préisdentielle, le 31 août 2016, à Libreville. (MARCO LONGARI / AFP)