Gabon : une situation incertaine

À Libreville, Samir Tounsil de l'AFP commente l'évolution des affrontements entre forces de l'ordre et manifestants qui contestent l'élection d'Ali Bongo.

France 2

Le Gabon traverse une crise politique après l'élection contestée d'Ali Bongo à la tête du pays, qui a provoqué des scènes de violences à Libreville mercredi soir. Dans la capitale gabonaise, Samir Tounsi commente l'évolution de la situation ce 1er septembre. "Les rues sont quasiment désertes, la ville tourne au ralenti, comme le reste du pays", constate le journaliste.

Bilan humain inconnu

Dans les hôpitaux, on cherche des proches, qui auraient pu être blessés lors de l'assaut contre le siège de l'opposant Jean Ping dans la nuit. Des personnes qui contestent les résultats du scrutin auraient été arrêtées cette nuit durant cette intervention. "On ignore encore le bilan humain de cet assaut", ajoute Samir Tounsi. Des affrontements continuent d'avoir lieu entre les forces de l'ordre et les manifestants qui contestent la victoire de Bongo.

Le JT
Les autres sujets du JT