Cet article date de plus de sept ans.

Sans surprise, le maréchal Sissi assuré de remporter la présidentielle en Egypte

La télévision d'Etat annonce que l'ex-chef de l'armée a recueilli plus de 96% des suffrages. L'inconnue reste la participation.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le maréchal Abdel Fattah al-Sissi, candidat à l'élection présidentielle en Egypte, vote au Caire, le 26 mai 2014. (AHMED HENDAWY / CITIZENSIDE / AFP)

Sa victoire ne fait aucun doute, tant le scrutin en Egypte était joué d'avance. Face à un unique adversaire, le maréchal Abdel Fattah al-Sissi, ex-chef de l'armée, a recueilli 96,2% des suffrages dans près de 90% des bureaux de vote, selon la télévision d'Etat, jeudi 29 mai.

Les bureaux de vote ont fermé mercredi après une prolongation de 24 heures pour tenter de relever la participation. Le maréchal Sissi, qui dirige de facto le gouvernement depuis la destitution de l'islamiste Mohamed Morsi en juillet 2013, souhaitait s'assurer un soutien populaire massif : durant la campagne, il avait dit attendre pas moins de "45 millions" de voix sur les 53 millions d'électeurs.

A l'issue des deux premiers jours du scrutin, dénoncé par les défenseurs des droits de l'homme qui soulignent l'absence de toute opposition, la participation était estimée à 37%. Bien loin des 51,85% lors de l'élection en 2012 de Mohamed Morsi, premier chef de l'Etat élu démocratiquement du pays.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Egypte

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.