Troisième jour de violences au Caire

Des affrontements ont opposé dimanche les forces de sécurité à des manifestants dans la capitale égyptienne, en proie à un regain de violence depuis vendredi.

Francetv info

Pour la troisième journée consécutive, des affrontements ont opposé dimanche 18 décembre au Caire (Egypte) les forces de sécurité à des manifestants, qui réclament toujours que l'armée quitte le pouvoir. Selon le ministère de la Santé égyptien, les violences ont fait 10 morts et 441 blessés depuis vendredi.

Durant la nuit, des policiers et des militaires armés de matraques sont parvenus à expulser les manifestants de la place Tahrir, épicentre du soulèvement ayant abouti au renversement du président Hosni Moubarak en février. 
L'ONU a dénoncé l'usage excessif de la force de la part des forces de l'ordre. Les Etats-Unis ont pour leur part exprimé leur profonde préoccupation.

Ces violences surviennent entre les deux tours de la deuxième phase des élections législatives. Le parti Liberté et Justice (FJP), émanation politique des Frères musulmans, a obtenu environ 40 % des voix lors du premier tour de cette deuxième phase la semaine dernière.

Affrontements place Tahrir, au Caire (Egypte), le 18 décembre 2011.
Affrontements place Tahrir, au Caire (Egypte), le 18 décembre 2011. (APTN)