Patrimoine : découverte d'une nouvelle tombe en Égypte

Les pyramides n'ont pas encore tout dit : la preuve avec la découverte d'une rare tombe antique, au sud du Caire. Les peintures murales qui en ornent les parois sont incroyablement bien conservées. 

Cette vidéo n'est plus disponible

Dans la lointaine banlieue à l'ouest du Caire, proche des pyramides de Gizeh, la terre égyptienne a révélé de nouveaux trésors : une tombe de l'Ancien empire. "C'est une tombe privée appartenant à une dame appelée Hetpet", explique Khaled Al Anan, ministre égyptien des antiquités. "Nous croyons qu'elle a vécu pendant la Ve dynastie, vers 2 400 ans avant J.-C". Hetpet est connue comme la prêtresse de la déesse de la fertilité, Hathor. Officiels et journalistes sont les premiers à descendre dans cette tombe richement décorée de peintures murales colorées. 

"Seules les princesses de la famille régnante avaient leur propre tombe"

"Dans l'Égypte ancienne, il était rare qu'une femme soit enterrée séparément de son mari", rappelle Hasan Ramadan, superviseur des fouilles. "Seules les princesses de la famille régnante avaient leur propre tombe". Sur les parois, la prêtresse est représentée assise, recevant des offrandes. Sont peintes également des scènes de la vie quotidienne dans les champs, scène de chasse ou de pêche, spectacles musicaux. Les fouilles vont se poursuivre dans cette zone, avec l'espoir de découvrir de nouveaux trésors pouvant attirer les touristes. Un secteur qui peine à repartir en raison de l'instabilité sécuritaire à travers le pays. 


Le JT
Les autres sujets du JT
Des archéologues égyptiens ont découvert, au sud du Caire, la tombe d\'une prêtresse de l\'Ancien Empire, le 3 février 2018.
Des archéologues égyptiens ont découvert, au sud du Caire, la tombe d'une prêtresse de l'Ancien Empire, le 3 février 2018. (ANADOLU AGENCY / AFP)