Au Mucem à Marseille, une exposition estivale sur les pharaons superstars

Publié Mis à jour
Marseille : une exposition estivale sur les pharaons superstars
FRANCE 2
Article rédigé par
T.Souman, E.Pépin, France 3 Provence-Alpes, N.Thévenot - France 2
France Télévisions

En ce moment au Mucem, à Marseille, a lieu l’exposition "Pharaons superstars". Khéops, Néfertiti, Ramsès et Cléopâtre fascinent aujourd'hui, pourtant, les plus connus d'entre eux, comme Toutânkhamon, avaient été à l'époque rejetés par les Égyptiens.

Dans la longue histoire des pharaons d'Égypte, il y a des "superstars", comme Toutânkhamon, Néfertiti ou encore Cléopâtre. Pourtant, ils n'ont pas tous été célèbres dans leur temps. Toutânkhamon, par exemple, a très vite été oublié. Les Égyptiens ont effacé les traces de son règne, jusqu'à casser certaines statues.

"Toutânkhamon a complément été rejeté par les Égyptiens et il a subi une damnatio memoriae puisque c'est un moment où il y a eu beaucoup de réformes politiques et religieuses et donc la figure de Toutânkhamon et toute sa famille, Néfertiti et Akhenaton, ont été gommés de la mémoire égyptienne en quelque sorte", explique Enguerrand Lascols, conservateur du patrimoine au Mucem. Une situation ironique, car Toutânkhamon est aujourd'hui l'un des pharaons les plus connus.

Des souverains aux notoriétés variables

Au fil des millénaires, l'image des pharaons stars s'est invitée dans la culture populaire. Dans la musique, avec IAM, le groupe de rap marseillais, avec ses pseudonymes empruntés à l'Égypte antique, comme Akhenaton. Ou dans la publicité, avec Cléopâtre pour un savon ou Ramsès pour un chocolat en poudre.

Le Mucem, à Marseille (Bouches-du-Rhône), consacre son exposition estivale aux souverains d'Égypte, à la notoriété variable selon les 340 pharaons. L'exposition est à découvrir jusqu'au 17 octobre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.