Cet article date de plus de neuf ans.

Egypte. Les islamistes revendiquent la victoire au référendum

Selon des résultats non-officiels, une petite majorité d'Egyptiens a approuvé le projet de Constitution controversé.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des Egyptiens dépouillent les bulletins du référendum au Caire, le 15 décembre 2012. (MAHMOUD KHALED / AFP)

Le oui l'aurait emporté. Selon des résultats non officiels relayés dimanche 16 décembre par les islamistes et un groupe d'opposition, une petite majorité d'Egyptiens a approuvé le projet de Constitution controversé défendu par le président Mohamed Morsi et ses partisans à l'issue du premier tour d'un référendum.

Dimanche matin, le Parti de la Liberté et de la Justice (PLJ) du président a indiqué sur son site internet que 56,5% des électeurs avaient voté pour la Constitution. La presse égyptienne a également fait état d'une victoire du "oui".  L'une des principales composantes de la coalition de l'opposition, le mouvement du Courant populaire, a indiqué sur sa page officielle Facebook qu'environ 56% des électeurs avaient approuvé le texte.

Le reste des électeurs votera le 22 décembre

Le vote, qui a eu lieu samedi dans dix gouvernorats dont Le Caire et Alexandrie et se poursuit le 22 décembre dans les 17 autres, s'est tenu après des semaines de manifestations rivales ayant parfois dégénéré en violences meurtrières. L'opposition, qui exigeait l'annulation du référendum, a finalement appelé à voter "non" et a dénoncé samedi plusieurs "infractions" ainsi qu'une volonté de "truquer" le vote.

Les résultats non officiels du premier tour, basés sur des comptages fournis par des responsables de bureaux de vote, sont loin de la victoire écrasante espérée par les islamistes pour faire taire une opposition offensive et récompenser le pari de Morsi de faire passer le projet de loi fondamentale en toute hâte. L'opposition reproche au texte d'offrir peu de garanties pour certaines libertés.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Egypte

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.