Egypte : le président Sissi donne son feu vert à un nouvel élargissement du canal de Suez

Après le blocage du canal en mars 2021 par le porte-conteneurs géant "Ever Given", le président égyptien avait promis d'investir pour éviter tout échouage entraînant une nouvelle fermeture. 

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Afrique
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
L'"Ever Given", porte-conteneurs de 200 000 tonnes, repart après avoir bloqué le canal de Suez durant 8 jours (Ismaïlia le 29 mars 2021). (- / SUEZ CANAL AUTHORITY)

Depuis Ismaïlia, siège de l'Autorité du canal de Suez (SCA), le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a annoncé le 11 mai 2021 un projet d'élargissement et d'approfondissement de la partie Sud du canal de Suez. Ce projet d'aménagement a été précipité par le blocage du canal en mars 2021 par l'Ever Given, un porte-conteneurs de 200 000 tonnnes.

Fluidifier le trafic

Ce projet présenté par Oussama Rabie, président de la SCA, vise à améliorer la circulation sur cette voie d'eau stratégique et faire face à un commerce mondial toujours en croissance. Selon l'amiral Rabie, l'aménagement portera sur les 50 kilomètres de la partie Sud du canal, celle où le porte-conteneurs géant, exploité par l'armateur taïwanais Evergreen Marine Corporation, s'était retrouvé coincé le 23 mars 2021.

Le navire, chargé de milliers de conteneurs, se trouve encore dans le Grand lac Bitter en raison d'un différend concernant une demande d'indemnisation. Le blocage en mars avait duré une semaine et chaque jour d'immobilisation avait entraîné, selon l'assureur Allianz, des pertes de six à dix milliards de dollars.

L'incident avait provoqué l'arrêt total de la circulation sur cette route maritime reliant l'Asie à l'Europe et représentant plus de 10% du commerce international. Au total, 422 navires chargés de 26 millions de tonnes de marchandises avaient été bloqués.

"Alors que la poursuite de l'expansion du canal était à l'étude, l'échouement du navire porte-conteneurs 'Ever Given' de 440 mètres, le 23 mars 2021, a mis en évidence l'urgence des plans"

Abdel Fattah al-Sissi, le président de l'Egypte

à Reuters

Vingt-quatre mois de Travaux

Les travaux qui devraient durer vingt-quatre mois prévoient l'élargissement des voies de "quarante mètres vers l'Est et l'approfondissement de vingt à vingt-et-un mètres". Cela concerne le tronçon le plus au sud du canal, entre la ville de Suez et la région des lacs Bitter, a déclaré l'amiral Rabie.

Le canal parallèle qui a ouvert en 2015 au nord du Grand lac Amer serait lui prolongé de dix kilomètres sur le côté Sud du lac, pour atteindre une longueur de 82 kilomètres et "permettre à plus de navires de passer et faire face à la croissance du commerce international", a déclaré Oussama Rabie. En 2014-2015, plus de huit milliards de dollars (6,8 milliards d'euros) de travaux ont été menés sur le canal, dont la création d'une voie parallèle de 35 kilomètres sur la partie Nord.

Le canal de Suez est l'une des principales sources en devises du pays, après le tourisme. Près de 19 000 navires ont emprunté le canal en 2020, selon la SCA, soit une moyenne de 51,5 navires par jour.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Egypte

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.