Egypte : des dizaines de milliers de manifestants anti-Morsi encerclent le palais présidentiel

Les manifestants, qui réclament le retrait d'un décret par lequel Mohamed Morsi a considérablement élargi ses pouvoirs, protestent également contre le projet controversé de Constitution. 

111
Des dizaines de milliers de manifestants ont défilé, mardi 4 décembre, au Caire (Egypte). MAHMOUD KKHALED / AFP
211
Parmi eux, de nombreuses femmes, inquiètes pour leurs droits, que la nouvelle Constitution, inspirée par les islamistes, pourrait limiter. MAYA ALLERUZZO / SIPA
311
Les manifestants réclament notamment le retrait du décret du 22 novembre, par lequel Mohamed Morsi, premier président islamiste du pays, a mis ses décisions à l'abri de tout recours en justice. GIANLUIGI GUERCIA / AFP
411
Par ailleurs, le projet de loi fondamentale, adopté en toute hâte par une commission dominée par les islamistes, est accusé de ne pas protéger certains droits fondamentaux, dont la liberté d'expression. MAYA ALLERUZZO / SIPA
511
Le cortège, qui comptait de nombreux membres de l'opposition laïque et de gauche, s'est ensuite dirigé vers le palais présidentiel. ASMAA WAGUIH / REUTERS
611
Après avoir coupé les barbelés installés à quelques centaines de mètres, les manifestants ont pu s'en approcher, mais le président Morsi avait quitté les lieux. GIANLUIGI GUERCIA / AFP
711
"Dégage Pharaon", clame cette pancarte, brandie devant le palais présidentiel. NASSER NASSER / SIPA
811
"Non à la Constitution", assène cette pancarte. MOHAMED ABD EL GHANY / REUTERS
911
La police anti-émeutes a fait usage de gaz lacrymogène pour tenter de disperser les manifestants, sans succès. Les forces de l'ordre ont alors battu en retraite. MAHMOUD KHALED / AFP
1011
Un feu d'artifice a été tiré au dessus de la place Tahrir au Caire, où un sit-in anti-Morsi était prévu dans la soirée. MAYA ALLERUZZO / SIPA
1111
Environ 2000 personnes étaient encore regroupées autour du palais, mercredi vers 1h30 locale. NASSER NASSER/AP/SIPA / AP