Crash en Égypte : l'avion s'est disloqué en vol

Pour l'instant les enquêteurs russes et égyptiens veulent rester prudents sur la nature du crash. France 3 fait le point.

FRANCE 3
Un gros point d'interrogation flotte au-dessus du Sinaï égyptien. Le crash de l'avion russe et ses 224 victimes restent pour l'instant une énigme. De l'Airbus A 321 qui s'est crashé après 23 minutes de vol, il ne reste plus rien à part quelques débris calcinés, éparpillés dans le désert du Sinaï. Pour l'heure on sait que l'avion s'est disloqué en vol.

Boites noires 

Pour mieux comprendre, les autorités russes ont dévoilé des vues satellites. Les zones de débris sont signalées par un drapeau bleu. Le plus gros point d'impact où une partie de la carlingue a été localisée est encadré de rouge. Les deux boites noires retrouvées hier sont en cours d'analyse et pourront peut-être expliquer les derniers moments du vol.  
 
Dès samedi soir des enquêteurs russes ont été dépêchés en Égypte. De leur côté les enquêteurs égyptiens se concentrent sur le profil des passagers. Des enquêteurs français et allemands sont  aussi attendus sur place, une procédure normale pour tous les incidents impliquant un Airbus. Ce dimanche soir, les 168 corps retrouvés ont été acheminés vers la Russie. 

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des débris de l\'avion russe qui s\'est écrasé en Egypte sont photographiés, le 31 octobre 2015, dans le Sinaï égyptien. 
Des débris de l'avion russe qui s'est écrasé en Egypte sont photographiés, le 31 octobre 2015, dans le Sinaï égyptien.  (MAXPPP)