DIRECT. Crash d'un avion russe en Egypte : l'appareil était "en excellent état technique", selon la compagnie

Alors que les corps de 140 des 224 victimes du crash survenu samedi dans le Sinaï sont arrivés lundi matin à Saint-Petersbourg, la compagnie a donné des indications sur létat technique de l'avion.

Des soldats russes le lundi 2 novembre 2015 sur le tarmac de l\'aéroport de Saint-Petersbourg (Russie), à l\'arrivée de l\'avion transportant les corps de140 des 224 victimes du crash survenu samedi 31 octobre en Egypte.
Des soldats russes le lundi 2 novembre 2015 sur le tarmac de l'aéroport de Saint-Petersbourg (Russie), à l'arrivée de l'avion transportant les corps de140 des 224 victimes du crash survenu samedi 31 octobre en Egypte. (REUTERS)
Ce qu'il faut savoir

Un premier avion transportant les corps de 140 des 224 victimes du crash d'un avion charter russe, survenu samedi 31 octobre dans le Sinaï, en Egypte, est arrivé lundi 2 novembre à Saint-Pétersbourg (Russie).  Alors que le mystère reste entier sur les causes de la tragédie, la compagnie assure que l'avion était "en excellent état technique".

Un appareil sans problème. Lundi matin, la compagnie russe Kogalymavia-Metrojet a assuré que l'avion était "en excellent état technique". Le porte-parole de l'entreprise a affirmé que la compagnie n'avait aucun problème financier expliquant l'état supposé de l'appareil. Il a par ailleurs expliqué que les pilotes ont "perdu totalement le contrôle de l'appareil".

L'identification va commencer. Sitôt après l'arrivée des premiers corps à l'aéroport de Saint-Pétersbourg lundi matin, les familles des victimes ont été conduites à un crématorium. Le processus d'identification des corps devait débuter en fin de matinée.

Les autres victimes quittent l'Egypte lundi soir. Un deuxième avion transportant les restes d'autres victimes de la pire catastrophe aérienne qui a touché la Russie doit par ailleurs décoller lundi soir, à 19 heures, du Caire, a annoncé Vladimir Svetelsky, un haut responsable du ministère des Situations d'urgence russe.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #EGYPTE

22h43 : Voici ce qu'il ne fallait pas rater sur francetv info aujourd'hui :

• Attentat ou accident ? Notre journaliste Benoît Zagdoun a étudié les différentes pistes qui pourraient expliquer le crash d'un avion russe, avec 224 passagers à son bord, dans le Sinaï.

Selon les informations de France 2, Pierre Malinowski, l'assistant parlementaire de Jean-Marie Le Pen, a participé au commando qui a permis à Pascal Fauret et Bruno Odos de s'échapper de République dominicaine.

22h01 : Deux jours après le crash d'un avion russe dans le Sinaï, France 2 revient sur les hypothèses qui pourraient expliquer la mort des 224 passagers de l'appareil. Désormais, la piste d'une bombe à l'intérieur de l'Airbus A321 est privilégiée.

18h46 : @ilovefrtv : En effet, plusieurs compagnies, dont Air France, ont décidé de ne plus survoler le Sinaï, même si la région ne fait pas l'objet d'interdiction de survol. Elle est toutefois considérée comme une zone hostile, à éviter, donc. En juillet dernier, après le crash du vol d'Air Algérie au Mali, mon collègue Nicolas Enault avait réalisé cette carte des pays qu'il ne vaut mieux pas survoler.





18h46 : Des compagnies aériennes ont donc décidé de ne plus survoler la région où le crash s'est produit. Existe-t-il dans le monde d'autres régions aériennes (à l'images de l'est ukrainien il me semble) boycottées par les compagnies ?

15h31 : Le chef du renseignement américain, James Clapper, estime qu'il n'y a "pas de signe, pour l'instant", qu'un acte terroriste ait été à l'origine du crash de l'avion russe dans le Sinaï. Pour lui, il est "improbable" que le groupe Etat islamique ait les moyens d'abattre un avion commercial en vol.

13h23 : @Olivier : Je n'ai pas connaissance de l'existence d'une telle vidéo, et encore moins de son authentification. Le journaliste spécialiste du jihadisme David Thomson dément également toute diffusion de la part du groupe Etat islamique.

13h21 : L'Etat islamique a diffusé une vidéo prétendant montrer la destruction en vol de l'avion Russe. La vidéo a-t-elle été authentifiée ?

11h47 : "La seule cause possible est une action extérieure."

Un dirigeant de la compagnie de l'avion qui s'est écrasé dans le Sinaï exclut une erreur humaine. "Nous excluons une défaillance technique ou une erreur de pilotage", a-t-il assuré lors d'une conférence de presse.

11h29 : Metrojet, la compagnie russe, affirme que les pilotes ont perdu le contrôle "total" de l'appareil.

11h41 : La compagnie russe Metrojet affirme que l'avion qui s'est écrasé était en "excellent état technique".

09h56 : Depuis samedi, les familles des victimes du crash dans le Sinaï fournissent aux enquêteurs des échantillons d'ADN dans un centre de crise proche de l'aéroport de Saint-Pétersbourg. Cela doit faciliter l'identification des corps.

09h54 : Après l'arrivée des 140 premières dépouilles, les familles des victimes du crash doivent commencer à identifier, aujourd'hui, leurs proches. Un deuxième avion transportant d'autres cadavres doit décoller, ce soir, du Caire, la capitale égyptienne.

06h41 : Un avion transportant les restes d'une partie des victimes du crash d'un charter russe en Egypte a atterri tôt ce matin à Saint-Pétersbourg. Il s'agit du premier appareil à ramener les corps de personnes tuées lorsque l'Airbus A321-200 de la compagnie aérienne russe Metrojet s'est écrasé samedi dans le désert égyptien du Sinaï. Sur place, des milliers de Russes ont rendu hommage aux victimes hier soir.





(OLGA MALTSEVA / AFP)