VIDEO. Crash en Egypte : un mystérieux flash de chaleur détecté par un satellite militaire américain

Deux nouvelles informations ont été divulguées ce mardi 3 novembre, quatre jours après le crash de l'avion russe en Egypte qui a coûté la vie à 224 personnes.

FRANCE 2

Quatre jours après le crash de l'Airbus A321 dans le Sinaï égyptien, les enquêteurs continuent de fouiller chaque recoin, chaque débris de l'avion. Mais c'est des Etats-Unis qu'est parvenue une information intéressante, mardi 3 novembre. Au moment de la catastrophe, un satellite militaire américain a clairement détecté un mystérieux flash de chaleur au niveau de l'avion. Un flash qui pourrait correspondre à une explosion sur l'une des parties de l'Airbus. Impossible pour autant de dire si cette éventuelle explosion est due à une défaillance technique ou à la présence d'une bombe à bord.

Des bruits inhabituels

Seule certitude, les experts sont formels, l'avion n'a pas été touché par un tir de missile. La deuxième information du jour provient, elle, des médias russes. Elle émane d'une source égyptienne qui a eu accès aux enregistrements des boîtes noires. Juste avant la catastrophe, on entendrait distinctement sur les enregistrements des bruits inhabituels. Pourtant, jusqu'à quatre minutes avant la disparition de l'avion, tout semblerait normal dans les conversations entre les pilotes et la tour de contrôle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un morceau de la carlingue de l\'Airbus A321 de la compagnie russe Metrojet disparus sur le site du crash dans le désert du Sinaï (Egypte), le 1er novembre 2015. 
Un morceau de la carlingue de l'Airbus A321 de la compagnie russe Metrojet disparus sur le site du crash dans le désert du Sinaï (Egypte), le 1er novembre 2015.  (KHALED DESOUKI / AFP)