Le Kenya privé d'électricité pendant de longues heures après une panne nationale

Les coupures d'électricité se sont multipliées ces dernières semaines.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Afrique
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Des employés de l'entreprise publique Kenya Power démantèlent des câbles électriques lors de la construction de l'autoroute de Nairobi, à Westlands, le 24 septembre 2020. (SIMON MAINA / AFP)

Le Kenya, la locomotive économique de l'Afrique de l’Est a connu mardi 11 janvier 2022 presque une journée entière sans électricité en raison d’une nouvelle panne. Rien ne dit que le problème ne se répétera pas car le "système reste instable", selon le porte-parole de Kenya Power.

Pannes en série

Une panne, puis deux, puis trois. Depuis le mois de décembre, les pannes d’électricité se succèdent au Kenya et compliquent la vie de millions de personnes. La plus importante coupure a été provoquée mardi 11 janvier par l’effondrement de quatre pylônes électriques près de la capitale Nairobi, selon l’entreprise publique Kenya Power. A peine ce problème réglé que d’autres ont surgi le lendemain sur une autre ligne de transmission provoquant une deuxième coupure. L’entreprise publique n’exclut pas d’autres pannes en raison d’un système qui reste "instable", comme le souligne à l’AFP Gregory Ngahu, porte-parole de Kenya Power.

Tarifs réduits ? 

Au Kenya, la majeure partie de l'électricité est produite par l'hydraulique, la géothermie et l'éolien, mais les prix de l'électricité restent élevés en raison notamment des centrales au diesel qui permettent de couvrir les pics de consommation.

Le gouvernement du président Uhuru Kenyatta a annoncé récemment une réduction de 15% des tarifs, à huit mois de l'élection présidentielle prévue en août 2022. En attendant, les Kényans se sont se retrouvés privés d’électricité et sa promesse électorale a été moquée sur les réseaux sociaux. "Peut-être que (cette réduction) sera réalisée en ne fournissant pas d'électricité 15% du temps", a ironisé un utilisateur sur Twitter.

La panne du singe 

Ce n’est pas la première fois que le Kenya fait face à des problèmes d’électricité. Fin 2022, une ligne de transmission importante s'est effondrée entraînant un rationnement du courant dans plusieurs régions du pays.

En mai 2020, la section d'une ligne électrique à haute tension avait provoqué une importante panne à l’échelle nationale, mais la coupure d’électricité la plus improbable avait eu lieu en 2016. Elle avait été provoquée par la chute d’un singe dans un transformateur. Le primate avait miraculeusement survécu, mais des régions entières étaient restées sans courant pendant plusieurs heures.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Economie africaine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.