DIRECT. Deux Français sont morts dans l'attaque de Tunis

L'attaque a été perpétrée au musée du Bardo, situé dans la capitale tunisienne.

Voir la vidéo
avatar
Louis BoyFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ce qu'il faut savoir

Deux Français sont morts dans l'attaque du musée du Bardo, à Tunis, perpétrée mercredi 18 mars, confirme l'Elysée dans un communiqué. L'attaque a fait au moins 19 morts, dont 17 touristes, a annoncé dans la soirée le Premier ministre tunisien Habib Essid, revoyant à la baisse le bilan précédent de vingt touristes tués. Deux assaillants, soupçonnés d'avoir mené l'attaque, ont également été tués, selon un responsable gouvernemental tunisien.

 "Le Président de la République a appris avec tristesse le décès de deux de nos compatriotes dans le terrible attentat intervenu au musée du Bardo à Tunis. Sept Français sont blessés dont un reste dans un état grave", indique le communiqué de l'Elysée.

Outre les 17 touristes, deux Tunisiens, un policier et un chauffeur de bus, sont morts.

 Deux assaillants ont été tués pendant l'intervention des forces spéciales tunisiennes. Leur mort a mis fin à l'opération et a permis l'évacuation de l'ensemble des personnes toujours présentes dans le musée. On ignore toujours leur identité, mais Federica Mogherini, porte-parole de la diplomatie européenne, impute l'attaque au groupe Etat islamique.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #TUNISIE

23h57 : "Cette action en plein Tunis n'est pas vraiment surprenante, compte tenu du contexte général de la politique tunisienne", explique Mathieu Guidère, spécialiste du monde arabe, à notre directeur des rédactions Hervé Brusini.





(FETHI BELAID / AFP)

23h54 : Je suis tunisien en hommage au peuple tunisien.

23h54 : condoléances aux familles des victimes, soutient total aux blessés et au peuple tunisien, car nous savons ce que signifie les attaques de ces fous furieux qui ne respectent pas la vie qui est sacrée

23h53 : De tout cœur avec toutes ces familles ,et la Tunisie.Mes pensées sont aussi pour toutes ces victimes

23h53 : Dans les commentaires de ce direct, vous êtes encore très nombreux à apporter votre soutien aux victimes de l'attaque terroriste qui a frappé Tunis.

23h30 : Le Premier ministre, Manuel Valls, fait part dans un tweet de sa "peine immense" et dénonce "l'horreur du terrorisme islamiste" après la confirmation de la mort de deux Français dans l'attaque qui a frappé Tunis.

23h20 : L'Elysée confirme dans un communiqué la mort de deux Français dans l'attaque qui a fait 19 morts au musée du Bardo à Tunis. Sept autres Français sont blessés dont un dans un état grave, ajoute la présidence de la République.

23h16 : Selon un journaliste de BFMTV qui suit l'Elysée, la présidence de la République confirme la mort de deux Français après l'attaque terroriste à Tunis.

23h13 : Le président tunisien Béji Caïd Essebsi impute la responsabilité de l'attaque à des islamistes armés. "Deux ont déjà été identifiés. Nous savons que ce sont les extrémistes toujours, ce qu'on appelle Ansar al Charia, ce qu'on appelle les salafistes djihadistes", a-t-il déclaré sur France 24.

23h11 : Le Parisien indique que le Quai d'Orsay confirme ses informations : deux Français ont été tués dans l'attaque du musée du Bardo à Tunis, cinq autres sont blessés, dont deux grièvement.

22h59 : Contactée par francetv info, la présidence de la République ne confirme pas l'information de RTL. Pas plus que le ministère des Affaires étrangères, joint par nos soins.

22h56 : L'Élysée confirme la mort deux Français dans l'attaque terroriste qui a visé le musée du Bardo dans la capitale tunisienne, rapporte RTL.

22h51 : Un journaliste de France 2 à Tunis donne des nouvelles des investigations en cours sur les deux terroristes tués après l'attaque.

22h50 : Le Quai d'Orsay confirme à BFMTV la mort de deux Français après l'attaque terroriste au musée du Bardo à Tunis.

22h48 : Il y a moins d'heure, l'envoyée spéciale de France Info à Tunis donnait sur Twitter des nouvelles des Français blessés à Tunis.

22h46 : En début de soirée, le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius a fait état de six blessés, dont trois dans un état grave.

Ce soir, une source diplomatique française de Reuters affirme que deux Français sont morts. L'un, blessé dans l'attaque contre le musée du Bardo à Tunis, a succombé à ses blessures, assure cette source.

22h44 : Joint par francetv info, le ministère des Affaires étrangères ne confirme pas pour l'heure la mort de deux Français dans l'attaque terroriste qui a frappé le musée du Bardo à Tunis.

22h38 : Un deuxième Français est mort après l'attaque terroriste à Tunis, selon une source diplomatique française citée par Reuters.

22h33 : Une manifestation spontanée de soutien aux Tunisiens réunit quelques dizaines de personnes ce soir à Paris après l'attaque terroriste dont a été victime la capitale tunisienne.

22h26 : La ministre tunisienne du Tourisme, Salma Elloumi-Rekik, confirme à France Info, la mort d'un Français dans l'attaque de Tunis.

22h23 : Contacté par francetv info, le Quai d'Orsay indique que "des recherches sont encore en cours". La France est toujours sans nouvelle d'un de ses ressortissants après l'attaque survenue dans la capitale tunisienne.

22h21 : Une source diplomatique française confirme à Reuters la mort d'un Français dans l'attaque terroriste contre le musée du Bardo à Tunis.


22h02 : Le chef du gouvernement tunisien a dressé la liste des nationalités des 17 touristes tués dans l'attaque terroriste au musée du Bardo à Tunis.

Il y a "quatre Italiens, un Français, deux Colombiens, cinq Japonais, un Polonais, un Australien, une Espagnole", a-t-il annoncé à la télévision nationale. On ignore en revanche encore la nationalité des deux derniers touristes tués.

22h01 : Outre les 17 touristes tués, deux Tunisiens sont morts dans l'attaque terroriste au musée du Bardo à Tunis, selon le Premier ministre tunisien.

22h00 : Le Quai d'Orsay ne confirme pas la mort d'un touriste français dans l'attaque terroriste survenue à Tunis, selon BFMTV.

21h57 : Un Français a été tué dans l'attaque terroriste au musée du Bardo à Tunis, selon le Premier ministre tunisien Habib Essid.

21h53 : Les Tunisiens sont révoltés après l'attaque du musée du Bardo. Cet après-midi, au moment de l'évacuation des touristes, des Tunisiens ont entonné l'hymne national aux abords du musée, tout comme les parlementaires.

(FRANCE 2)

21h44 : Un chercheur de l'Institut français du Proche-Orient assure que les deux terroristes tués sont de jeunes Tunisiens. Leurs photos circulent sur Twitter.

21h42 : Le Premier ministre tunisien Habib Essid affirme que les autorités ont identifié les deux terroristes tués dans l'assaut contre le musée du Bardo à Tunis, selon un journaliste d'Al-Jazeera.

21h37 : Le Premier ministre tunisien revoit à la baisse le bilan de l'attaque terroriste survenue à Tunis. Il annonce que 17 touristes ont été tués et non 20.

21h34 : Le parlement tunisien tient ce soir une assemblée plénière extraordinaire afin d'afficher l'unité de la classe politique après l'attaque terroriste qui a ensanglanté la capitale cet après-midi. Une élue tunisienne le tweete.

21h32 : Les chaînes d'information en continu i-Télé et BFMTV sont critiquées sur les réseaux sociaux pour leur couverture de l'attaque terroriste survenue à Tunis. On leur reproche d'avoir diffusé en direct le témoignage d'une personne présente dans le musée du Bardo pendant l'attentat. Ce soir, i-Télé se défend d'avoir mis en danger son témoin. C'est à lire sur 20 Minutes.

21h28 : "Je suis Bardo" : c'est le message affiché sur fond de mosaïque antique par un compte Twitter au nom du musée du Bardo de Tunis. Comme un écho au "Je suis Charlie" qui a fleuri à Paris après les attentats de janvier. Un mot-clé #JesuisTunisien fait aussi florès sur le réseau social.

21h11 : Plusieurs centaines de Tunisiens sont rassemblés ce soir à Tunis pour dénoncer l'attaque au musée du Bardo.

(TUNISIA 1)

20h41 : On en sait un peu plus sur les 20 touristes tués dans l'attaque au musée du Bardo à Tunis. Parmi eux, figurent trois Italiens, deux Colombiens et deux Espagnols qui participaient à deux croisières qui avaient fait escale dans la capitale tunisienne.

20h42 : "Je veux que le peuple tunisien comprenne que nous sommes en guerre contre le terrorisme et que ces minorités sauvages ne nous font pas peur. Nous allons les combattre sans pitié jusqu'à notre dernier souffle."

Le président tunisien a fait une brève allocution télévisée, après l'attaque qui a fait mercredi 22 morts, dont 20 touristes étrangers, au musée du Bardo, à Tunis.