Quels sont les noms de famille les plus courants, pays par pays, en Afrique ?

En France, le nom de famille le plus porté est Martin, en Suisse et en Allemagne, c'est Müller. En Algérie, ce serait Saidi et en Tunisie Trabelsi.

L\'Afrique vue de l\'espace
L'Afrique vue de l'espace (HANDOUT / NASA / AFP)

Si votre patronyme est Traoré, vous avez toutes les chances d'être Malien et si vous vous appelez Alaoui, d'être Marocain. C'est du moins ce qui ressort d'un blog recensant l'usage des patronymes dans le monde. Qu'en est-il pour l'Afrique toute entière ? Ce blog propose sur une carte, pays par pays, les noms de famille les plus portés.

Extrait de la carte des patronymes dans le monde réalisée par le site (https://www.netcredit.com/blog/wp-content/uploads/2019/09/01_The-most-common-last-name-in-every-country_FullMap-2.png)
Extrait de la carte des patronymes dans le monde réalisée par le site (https://www.netcredit.com/blog/wp-content/uploads/2019/09/01_The-most-common-last-name-in-every-country_FullMap-2.png) (capture écran du site https://www.netcredit.com/blog/wp-content/uploads/2019/09/01_The-most-common-last-name-in-every-country_FullMap-2.png)

Selon cette source, en Afrique "la plupart des noms de famille sont liés à l'origine géographique, à la profession, à la lignée ou aux caractéristiques personnelles". Le site note aussi le poids de l'histoire coloniale dans certains noms de famille : "Aujourd'hui, le nom portugais Fernandes est le nom de famille le plus courant au Cap-Vert. Lopes, également un nom portugais, est le nom de famille le plus courant à Sao Tomé-et-Principe."

Autre source patronymique importante, la religion. "Au Tchad, aux Comores, à Djibouti, en Egypte et au Soudan, le nom de famille le plus courant est une variante ou une épithète de Muhammad, le fondateur de l'islam", note l'auteure du blog, Barbara Davidson.

Le patronyme Traoré est aussi largement porté, bien au-delà du Mali. "Pour la sous-région ouest-africaine, je dirais sans sourciller que le patronyme le plus répandu est Traoré. (…) Pourquoi Traoré ? D´abord parce que des millions de personnes portent ce patronyme dans presque tous les pays de la sous-région à une ou deux exceptions près : Côte d´Ivoire, Guinée, Sénégal, Mali, Burkina Faso, Togo, Niger, Gambie, Guinée-Bissau, Mauritanie, Ghana, Libéria, Sierra-Leone, et ensuite des millions d’autres qui portent l’équivalent (les noms correspondants) de ce patronyme. C´est ainsi qu´il faut ajouter les Ouédraogo, les Samparé, les Diabaté, les Diabagaté, les Yéo, les Dembélé, Diamoutène, les Niakaté, les Niaré, les Dramé, les Tangara, Signaté ou Siniaté, les Diop, les Diouf, les Sanogo, les Yatera, les Yatara, les Ouattara, les Kantao, les Compaoré… qui sont tous des Traoré", peut-on lire sur le blog de Latty.

Pour autant, un autre site, toujours sous forme de carte, donnait en 2016 des résultats parfois différents.

Extrait de la carte des noms de famille publiée sur Vividmaps en 2016 (https://www.vividmaps.com/2016/09/most-common-last-names-by-country.html).
Extrait de la carte des noms de famille publiée sur Vividmaps en 2016 (https://www.vividmaps.com/2016/09/most-common-last-names-by-country.html). (capture écran Vividmaps)

A la vue de ces deux cartes, si on constate un certain nombre de convergences, on remarque donc aussi des différences. Malgré des recherches sur internet, il est difficile de déterminer pour chaque pays quel est réellement le patronyme le plus porté. 

Un des noms sur lesquels les deux cartes sont d'accord est la domination du patronyme Diallo en Guinée. Il y serait porté par environ 10% de la population. Un article de Slate expliquait le pourquoi de cette surreprésentation, liée à l'histoire des Peuls. Une démarche que l'on pourrait faire pour chacune des nations africaines.