Namibie: «Rouge Himba», le nouveau récit de Solenn Bardet

En novembre 2017, paraît aux éditions La Boîte à Bulles, le roman graphique «Rouge Himba, carnet d'amitié avec les éleveurs de Namibie», le dernier récit de l'ethnologue Solenn Bardet. Ce livre richement illustré sur 312 pages par Simon Hureau est une véritable bible de la culture Himba: scènes de la vie quotidienne, cérémonies, galeries de portraits émaille ce passionnant récit de voyage.

Solenn Bardet fréquente les Himbas depuis près de 25 ans. En 1993, alors âgée de 18 ans, elle part seule en Afrique. Arrivée en Namibie après de nombreuses péripéties, elle est adoptée par une famille de pasteurs nomades Himbas. En 2008, elle raconte cette aventure dans un livre Pieds nus sur la terre rouge.
 
Aujourd’hui, elle est réalisatrice et consultante pour de nombreux documentaires sur l’Afrique. Elle a participé à des émissions, comme Rendez-vous en terre inconnue (Muriel Robin chez les Himbas) ou Ushuaïa (Nature en Namibie) avec Nicolat Hulot.
 
Devenu depuis ministre de la Transition écologique et solidaire, ce dernier a préfacé Rouge Himba: «Il y a des rencontres qui changent une vie. Ma rencontre, en décembre 2008, avec les Himbas de Namibie, en compagnie de Solenn Bardet, en fait partie. Dans nos univers aseptisés, nous oublions trop souvent ce qui nous réunit avec le vivant. Les Himbas, qui vivent dans un écosystème aride, rude, forcent le regard vers la réalité. Ils sont les témoins du lien indestructible entre l’humanité et la nature, entre la culture et la planète.»
 
En 2012, Solenn Bardet expliquait dans un entretien à Télérama à l’occasion de la sortie du film Les Himbas font leur cinéma: «Certes, aujourd’hui, les Himbas veulent du développement: ils veulent des écoles, des dispensaires, ils rêvent que leurs enfants puissent devenir médecins et les soigner. Mais ils veulent un développement à leur rythme, qui respecte leur culture. Un développement choisi par eux, et non pas subi. C’est pour les Himbas le principal enjeu actuel.»
 
Avec Rouge Himba, les objectifs de Solenn Bardet sont multiples: se rendre sur la tombe d’Omuniange, son père adoptif, présenter sa fille Zélie à sa famille et à ses amies de Namibie et résoudre des conflits entre clans qui paralysent l’avancement des projets de l’association Kovahimba. Une association visant à promouvoir la culture himba, dont Solenn Bardet est déléguée générale.  
 
En 2007, elle a été mandatée par les principaux chefs himbas pour parler en leur nom.
 
Géopolis Afrique présente en 10 images quelques extraits de Rouge Himba, carnet d'amitié avec les éleveurs de Namibie. 
111
La Boîte à Bulles - Simon Hureau/Solenn Bardet
211
La Boîte à Bulles - Simon Hureau/Solenn Bardet
311
La Boîte à Bulles - Simon Hureau/Solenn Bardet
411
La Boîte à Bulles - Simon Hureau/Solenn Bardet
511
La Boîte à Bulles - Simon Hureau/Solenn Bardet
611
La Boîte à Bulles - Simon Hureau/Solenn Bardet
711
La Boîte à Bulles - Simon Hureau/Solenn Bardet
811
La Boîte à Bulles - Simon Hureau/Solenn Bardet
911
La Boîte à Bulles - Simon Hureau/Solenn Bardet
1011
La Boîte à Bulles - Simon Hureau/Solenn Bardet
1111
Simon Hureau/Solenn Bardet