"Desert to Douala" : un album de musique né de la rencontre entre des artistes africains et un DJ de New York

Grâce à une plateforme qui met en relation des artistes de cultures différentes, le groupe Pulo NDJ a pu produire, à N’Djamena au Tchad, un album où chants et instruments traditionnels africains se mixent avec de la musique électro.

Les membres du groupe de musique Pulo NDJ 
Les membres du groupe de musique Pulo NDJ  (Hape Collective)

Ils sont Camerounais, Togolais, Tchadiens et vivent tous à N’djamena, la capitale du Tchad, où ils partagent la même passion, la musique. Samy, Stingo, Idrissa et Wahlid ont commencé par du hip hop et du RnB avant de s’intéresser à la musique de leurs pays. Ils lancent alors un projet commun pour mettre en valeur ce patrimoine et le préserver mais leurs moyens sont limités.

Ici, tout est compliqué. On n’a ni internet, ni YouTube et pas de commentaires sur ce qu’on fait. C’est vraiment compliqué d’exister dans ces conditionsSamy, chanteur et chef du groupe Pulo NDJà franceinfo Afrique

Le déclic 

Le coup de pouce arrive grâce à la rencontre avec des DJ occidentaux, l’Italien Buosis et l’Américain Nickodemus. Tous les deux font partie du collectif HAPE Collective. Ils découvrent Pulo NDJ, sa musique, son potentiel et décident de collaborer avec lui. Le groupe prend conscience de la richesse de la musique traditionnelle et mise à fond sur la garaya, un instrument à cordes utilisé par les bergers de la région, lors de leur traversée du désert. Et puis il y a le tam-tam, le djembé, le balafon et même des chants ancestraux …C’est ainsi qu’est né un album de 12 titres de musique métissée. "Desert of Douala" est tout sauf aride.

Pulo NDJ

Des chansons qui racontent la vie

Avec un style musical très rythmé alliant afro beat, rap et électro, le groupe raconte des histoires purement africaines, comme celle de Clandoman, le taxi-moto que l’on trouve dans les villes du continent. Il y a aussi les textes plus engagés inspirés par le ras le bol de la corruption en Afrique "Le pouvoir du peuple pour une seule famille, à qui la faute si on meurt de famine ? Se faire berner pour un pot de vin, vendre père et mère une fois le ventre plein". La chanson Un Jour, qui annonce le changement, ne manque pas d’optimisme et de détermination à l’image de la jeunesse africaine qui croit au changement.

On a la volonté de faire bouger les choses, on fait passer le message en chanson et on espère que notre rage de vivre, et de vivre bien, fasse échoSamy, chanteur et chef du groupe Pulo NDJà franceinfo Afrique

Echo à l’international

L’album From Desert to Douala est déjà présent sur les grandes plateformes de musique comme Spotify et Deezer. La collaboration avec le DJ américain Nickodemus a apporté une visibilité au groupe et lui a permis de mettre en valeur les langues et les instruments africains. Pulo NDJ prépare une tournée africaine qui le mènera en Côte d’Ivoire, au Cameroun et au Niger et espère que ses chansons feront écho partout dans le monde. Le seul moyen pour ces artistes d’être entendus alors qu’ils sont privés de connexion Internet depuis plus d’un an.