Viols d'enfants par des soldats français : stupeur et colère en Centrafrique

Des soldats français sont accusés d'avoir abusé sexuellement d'enfants dans un camp de la capitale centrafricaine.

France 2

La Centrafrique est sous le choc après les accusations de viols sur mineurs par des soldats français. Si les faits ne sont pas encore avérés, à Bangui les habitants sont révoltés.
Dans le camp de réfugiés, à côté de l'endroit où les actes auraient été commis, plusieurs témoignages corroborent les faits. "J'ai vu de mes propres yeux. Nous étions tous des témoins oculaires", affirme un jeune homme, au micro de France 2.

Protéger leur sécurité et leur anonymat

Tous attendent désormais que la justice fasse son travail. "Les enfants ont été écoutés. Leur voix a été entendue. Notre souci aujourd'hui c'est vraiment de les protéger, protéger leur sécurité, protéger leur anonymat", explique Donaig Le Du, de l'Unicef de Bangui.
Quant aux militaires qui seraient impliqués dans ce scandale, ils ne sont plus en poste en Centrafrique.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un soldat français de l\'opération Sangaris à Boali, au nord de Bangui (Centrafrique), le 19 janvier 2014.
Un soldat français de l'opération Sangaris à Boali, au nord de Bangui (Centrafrique), le 19 janvier 2014. (ERIC FEFERBERG / AFP)