VIDEO. Burkina Faso : vives tensions dans les rues de la capitale Ouagadougou

Des milliers de manifestants se soulèvent à nouveau au Burkina Faso, pour protester contre le possible maintien au pouvoir du président Blaise Compaoré, déjà élu à quatre reprises.

REUTERS

Le régime de Blaise Compaoré avait déjà tremblé lors d'une vague de mutineries en 2011. Des milliers de manifestants se soulèvent à nouveau au Burkina Faso, jeudi 30 octobre, pour protester contre le possible maintien au pouvoir de leur président, déjà élu à quatre reprises et au pouvoir depuis vingt-sept ans.

Des bureaux de l'Assemblée incendiés

Dans les rues de la capitale, Ouagadougou, la tension est toujours très vive après la prise d'assaut des locaux de la télévision nationale et l'incendie de bureaux de l'Assemblée nationale, où devait initialement être examiné un projet de réforme constitutionnelle controversé.

Plusieurs centaines de manifestants font désormais face aux soldats de la garde présidentielle qui les tiennent à distance du palais présidentiel. Les troubles ont déjà fait au moins un mort.

Des manifestants à l\'extérieur du parlement à Ouagadougou (Burkina Faso), le 30 octobre 2014.
Des manifestants à l'extérieur du parlement à Ouagadougou (Burkina Faso), le 30 octobre 2014. (ISSOUF SANOGO / AFP)