VIDEO. "Blaise, dégage !" : à Paris, des manifestants réclament le départ du président burkinabé

Des manifestants se sont rassemblés devant l'ambassade du Burkina Faso en France, pour pousser Blaise Compaoré à la démission.

APTN

"Blaise, dégage !" Devant l'ambassade du Burkina Faso à Paris, le message est clair, jeudi 30 octobre. Comme leurs compatriotes à Ouagadougou, des manifestants se sont rassemblés pour réclamer le départ du président Compaoré, au pouvoir depuis vingt-sept ans. Selon France 24, ils étaient une centaine à protester devant le bâtiment, fermé et sécurisé par des CRS.

> Pourquoi le Burkina Faso s'embrase

"Ce que nous attendons, c'est que Blaise [Compaoré] quitte le pouvoir et que le pouvoir revienne au peuple, explique un manifestant. Le peuple est souverain, nous voulons un pouvoir pour le peuple et par le peuple, mais sans violence."

En fin de journée, le président burkinabé a décrété l'état de siège, après une journée d'émeutes marquée par l'incendie de l'Assemblée nationale et la prise d'assaut de la télévision publique par des manifestants, hostiles à une réforme constitutionnelle qui permettrait à Blaise Compaoré de briguer un nouveau mandat. Au moins une personne a été tuée.

Des manifestants réclament le départ du président Blaise Compaoré devant l\'ambassade du Burkina Faso à Paris, le 30 octobre 2014.
Des manifestants réclament le départ du président Blaise Compaoré devant l'ambassade du Burkina Faso à Paris, le 30 octobre 2014. (APTN / FRANCETV INFO)