Cet article date de plus de huit ans.

Burkina Faso : le président de transition Michel Kafando a été libéré par les putschistes

Il était retenu avec trois autres membres de l'exécutif, après un putsch qui a conduit au pouvoir le général Gilbert Diendéré.

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Michel Kafando, le 31 juillet 2015 lors d'une visite en Côte d'Ivoire.  (ISSOUF SANOGO / AFP)

Le président de transition du Burkina Faso, Michel Kafando, a finalement été libéré par les putschistes, jeudi 17 septembre dans la soirée. Il était retenu avec trois autres membres de l'exécutif depuis mercredi, après un coup d'Etat qui a conduit au pouvoir le général Gilbert Diendéré.

"En signe d'apaisement et d'intérêt général, le Conseil national pour la démocratie a décidé la libération des ministres et la libération de Michel Kafando", indique un communiqué publié vendredi 18 septembre. Seul le Premier ministre Isaac Zida n'a pas été libéré et reste "en résidence surveillée", a précisé à des journalistes le nouvel homme fort du Burkina, le général Gilbert Diendéré, qui a officiellement pris la tête des putschistes.

Le général putschiste proche de l'ancien président

Le lieutenant-colonel Zida est l'ancien numéro deux du Régiment de sécurité présidentielle (RSP), l'unité d'élite de l'armée qui a perpétré le coup d'Etat. Il avait été porté à la tête du gouvernement l'an dernier après la chute du président Blaise Compaoré. Ses relations avec le RSP s'étaient rapidement dégradées, au point que des officiers supérieurs de ce régiment avaient exigé sa démission à plusieurs reprises cette année, provoquant des troubles. Le général Diendéré était, lui, à la tête du RSP sous le régime de Blaise Compaoré, dont il était le bras droit.

La libération des dirigeants de la transition était exigée depuis mercredi par la communauté internationale, qui a fermement condamné le putsch. Deux chefs d'Etat africains sont attendus vendredi à Ouagadougou, où ils doivent rencontrer Gilbert Diendéré : le président sénégalais Macky Sall, dirigeant en exercice de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao), et son homologue béninois, Thomas Boni Yayi.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.