Vidéo Burkina Faso : depuis près d'un mois, le sauvetage de huit mineurs se poursuit avec le mince "espoir" de les retrouver vivants

Publié Mis à jour
Burkina Faso : le sauvetage de huit mineurs tient le pays en haleine
France 2
Article rédigé par
N. Bertrand, F. Fougère, B.-A. Coulibaly - France 2
France Télévisions

Depuis près d'un mois, au Burkina Faso, des équipes de secours tentent de sortir huit mineurs prisonniers d’une mine de zinc, alors que des pluies diluviennes ont provoqué des inondations dans les galeries.

Dans les entrailles d'une immense mine de zinc se joue une opération de sauvetage de la dernière chance, jeudi 12 mai. Huit mineurs, six Burkinabè, un Zambien et un Tanzanien, sont toujours coincés dans une galerie souterraine de la mine de zinc de Perkoa, à une centaine de km à l'ouest de Ouagadougou, exploitée par la compagnie canadienne Trevali Mining.

Le 16 avril dernier, après de fortes pluies, un déluge avait assailli le lieu. Depuis, des équipes de secours se relaient 24 heures sur 24 pour pomper des millions de litres d’eau. La situation est urgente.

Un espoir demeure

Des chambres de refuge se trouvent dans la mine, situées à 580 mètres sous terre et équipées de kits de survie, de quoi faire espérer que les mineurs y soient. Mais pour l’heure, deux chambres sont toujours inaccessibles en raison de l’eau. Les opérations de pompage avancent lentement. Le groupe canadien qui exploite la mine est accusé d’avoir tardé à agir. Les familles des disparus se regroupent chaque jour et prient ensemble. Les ingénieurs ne savent pas pendant encore combien de temps vont durer les opérations de secours.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.