Burkina Faso : la situation semble maîtrisée après l'attaque à Ouagadougou

Fanny Noaro, correspondante de RFI à Ouagadougou, nous décrit la situation dans la capitale du Burkina Faso après l'attaque qui a eu lieu ce vendredi 2 mars.

FRANCE 3

La situation est-elle sous contrôle dans la capitale du Burkina Faso visée par une attaque ce vendredi 2 mars ? "La situation semble maîtrisée sur les deux sites. Les ratissages se poursuivent. La stupeur de ce matin a laissé place aux questions. Que s'est-il passé, qui sont les auteurs ? Comment ont-ils pu pénétrer à l'intérieur de l'état-major, un bâtiment ultraprotégé et dont la sécurité avait été renforcée il y a une dizaine de jours à peine ? Y avait-il une menace particulière ? Des questions auxquelles le gouvernement devra répondre", commente Fanny Noaro, correspondante de RFI sur place.

Trois attaques en deux ans

Le gouvernement burkinabé est déjà fortement pointé du doigt sur sa mauvaise gestion de l'instabilité sécuritaire. "C'est la troisième attaque que vit Ouagadougou en l'espace de deux ans. Difficile à comprendre pour de nombreux Burkinabés encore sous le choc. Les rues du centre-ville sont toujours désertes. Les barrages de gendarmerie et de police sont présents un peu partout, signe que l'atmosphère est encore pesante", observe la journaliste.



Le JT
Les autres sujets du JT
Les attaques ont visé l\'ambassade de France au Burkina Faso, l\'Institut français et l\'état-major des forces armées à Ouagadougou, le 2 mars 2018.
Les attaques ont visé l'ambassade de France au Burkina Faso, l'Institut français et l'état-major des forces armées à Ouagadougou, le 2 mars 2018. (AFP)