Burkina Faso : Emmanuel Macron s'adresse à la jeunesse africaine

Au premier jour de sa tournée africaine, mardi 28 novembre à Ouagadougou, le chef de l'État a voulu enterrer définitivement les relations passées avec le continent.

FRANCE 2

L'amphithéâtre de Ouagadougou était bondé, mardi 28 novembre à Ouagadougou (Burkina Faso) pour accueillir Emmanuel Macron qui a exhorté l'Afrique à prendre son destin en main. Terrorisme, changement climatique, démographie... Le président de la République a insisté sur les défis à relever. Il s'est également prêté au jeu des questions-réponses avec les étudiants.

"Qui sont les trafiquants ? (...) Ce sont des Africains"

Emmanuel Macron a aussi procédé à quelques mises au point, notamment sur l'esclavage en Libye. "Qui sont les trafiquants ? (...) Ce sont des Africains. Ce ne sont pas des Français qui sont en train de faire les passeurs en Libye", a-t-il martelé. Le chef de l'État s'est ensuite offert un bain de foule à sa sortie. Quelques centaines de mètres plus loin, des manifestants ont violemment crié leur opposition au président français.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président Emmanuel Macron à l\'université de Ouagadougou (Burkina Faso), le 28 novembre 2017.
Le président Emmanuel Macron à l'université de Ouagadougou (Burkina Faso), le 28 novembre 2017. (LUDOVIC MARIN / AFP)