Burkina Faso : ce que les étudiants ont pensé de l'intervention d'Emmanuel Macron

Emmanuel Macron s'est adressé aux 800 étudiants de l'université de Ouagadougou (Burkina Faso). Comment l'intervention d'Emmanuel Macron a-t-elle été perçue ? L'envoyé spécial de France 3 Jeff Wittenberg nous en dit plus.   

Voir la vidéo
FRANCE 3

Le chef de l'État est arrivé mardi 28 novembre au Burkina Faso et s'est adressé aux 800 étudiants de l’université de Ouagadougou. Le journaliste Jeff Wittenberg, qui suit la visite du chef de l'État au Burkina Faso, a assisté à cet échange : "Je crois que les étudiants se sont sentis bousculés, mais dans le bon sens du terme", relate le journaliste. "En tout cas, certains m'ont dit qu'ils avaient besoin d'entendre ce discours qui leur demande de ne pas attendre d'ailleurs et de faire ce qu'ils doivent faire par eux-mêmes, ils y ont vu une marque de respect".

Les applaudissements l'ont emporté

"Le jeu des questions/réponses a été très apprécié, même si le président a souvent parlé avec franchise voire rudesse", poursuit le journaliste. "Ce qui est sûr, c'est qu'au début de son intervention, il y avait du chahut dans la salle, et même des slogans hostiles à la France, vue encore comme une puissance coloniale. Et à la fin, ce sont plutôt les applaudissements qui l'emportaient."

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron, lors de son discours devant des étudiants de l\'université de Ouagadougou, le 28 novembre 2017.
Emmanuel Macron, lors de son discours devant des étudiants de l'université de Ouagadougou, le 28 novembre 2017. (LUDOVIC MARIN / POOL)