Burkina Faso : au moins cinq personnes tuées lors d'une attaque contre une église

"L'attaque a eu lieu vers 13 heures, au moment où les fidèles quittaient l'église", a raconté un témoin. "Les assaillants étaient à motos. Ils ont tiré des coups de feu en l'air avant de viser les fidèles."

L\'attaque est survenue dimanche 28 avril 2019 ans une église protestante située à Silgadji, à 60 km de Djibo, chef-lieu de la province du Soum, dans le nord du Burkina Faso.
L'attaque est survenue dimanche 28 avril 2019 ans une église protestante située à Silgadji, à 60 km de Djibo, chef-lieu de la province du Soum, dans le nord du Burkina Faso. (GOOGLE MAPS)

Une triste première dans le pays depuis 2015. Cinq personnes, parmi lesquelles un pasteur, ont été tuées dimanche 28 avril dans une église du Burkina Faso, ont annoncé des sources sécuritaires et religieuses. L'attaque a eu lieu dans une église protestante située à Silgadji, dans le nord du pays. Outre les cinq victimes, les autorités ont annoncé que deux personnes étaient portées disparues.

"L'attaque a eu lieu vers 13 heures, au moment où les fidèles quittaient l'église à la fin de l'office religieux", a raconté à l'AFP un membre de l'église, sous couvert d'anonymat. "Les assaillants étaient à motos. Ils ont tiré des coups de feu en l'air avant de viser les fidèles", a précisé ce témoin. 

Ce pays pauvre est en proie à des attaques jihadistes récurrentes depuis 2015. Mais il s'agit de la première visant une église. Le Burkina Faso est confronté à des attaques de plus en plus fréquentes et meurtrières, attribuées à des groupes jihadistes, dont Ansarul Islam, le Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans (GSIM) et l'Etat islamique au grand Sahara (EIGS).