VIDEO. "C'est très douloureux" : le chef d'état-major des armées très ému après la mort de deux militaires français au Burkina Faso

François Lecointre et la ministre des Armées, Florence Parly, ont donné une conférence de presse commune, vendredi.

Il a été pris par l'émotion. Lors d'une conférence de presse commune avec la ministre des Armées, Florence Parly, le chef d'état-major des armées, François Lecointre, a évoqué la mort de deux militaires français, vendredi 10 mai. "La France a perdu deux de ses fils. Nous, nous perdons deux de nos frères", a-t-il déclaré, au bord des larmes. "C'est toujours très douloureux", a-t-il ajouté avant un silence. 

Dans la nuit de jeudi à vendredi, les forces spéciales françaises ont libéré quatre otages dans le nord du Burkina Faso. Parmi eux se trouvaient deux touristes français enlevés au Bénin. Ces derniers seront accueillis samedi en fin d'après-midi par Emmanuel Macron à Villacoublay (Yvelines), a annoncé l'Elysée. Le président sera accompagné du ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, de Florence Parly et de François Lecointre.

Le chef d\'état-major François Lecointre donne une conférence de presse à Paris, le 10 mai 2019.
Le chef d'état-major François Lecointre donne une conférence de presse à Paris, le 10 mai 2019. (JACQUES DEMARTHON / AFP)