Aqmi serait responsable du rapt des deux Français au Mali

Des sources malienne et nigérienne ont déclaré à l'Agence france presse qu'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) était responsable de l'enlèvement des deux français.

Philippe Verdon, l\'un des deux Français enlevés au Mali le 24 novembre 2011, ici en 2004 à Moroni, aux Comores. 
Philippe Verdon, l'un des deux Français enlevés au Mali le 24 novembre 2011, ici en 2004 à Moroni, aux Comores.  (YOUSSOUF IBRAHIM / AFP)

Depuis l'enlèvement des deux Français au Mali le 24 novembre 2011, l'identité et les motivations des ravisseurs restaient inconnues. D'après des sources malienne et nigérienne citées par l'Agence France Presse, ces derniers sont des membres d'Al-Qaida au Maghreb islamique (Aqmi).

"Selon les informations recoupées, Aqmi est responsable de l'enlèvement de deux ressortissants français en novembre à Hombori", a affirmé une source sécuritaire malienne. De passage dans la capitale malienne, une source du Niger voisin s'est montrée plus précise : "Ce sont les hommes d'Abdelkrim Taleb, qui dirige une branche d'Aqmi."