Paris : après la victoire de l'Algérie, 50 personnes interpellées

Après des débordements survenus à Paris après la victoire de l'Algérie en demi-finale de la CAN, des élus réclament un renforcement des mesures de sécurité en vue de la finale vendredi 19 juillet.

France 3

Le calme est revenu sur les Champs-Elysées. Dimanche 14 juillet, après la qualification de l'Algérie en finale de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN), des débordements ont émaillé les festivités dans la capitale. 50 personnes ont été interpellées dans la soirée et 202 verbalisées, notamment pour conduite dangereuse. Les élus et les riverains s'interrogent : le dispositif de sécurité était-il suffisant ?

Les Parisiens craignent de nouveaux débordements vendredi

"La maire du 8e arrondissement a exprimé sa colère et celle des commerçants. Elle demande à ce que les autorités mettent les moyens pour protéger l'arrondissement lorsqu'il y a des manifestations", rapporte le journaliste Thomas Cuny depuis les Champs-Elysées. Le dispositif de sécurité était suffisant et les débordements ont été limités a répondu la préfecture de police de Paris. Dans la capitale, on craint de nouveaux incidents pour vendredi 19 juillet : l'Algérie jouera la finale de la CAN contre le Sénégal.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des supporters de l\'équipe d\'Algérie sur les Champs-Élysées le 11 juillet 2019. 
Des supporters de l'équipe d'Algérie sur les Champs-Élysées le 11 juillet 2019.  (DOMINIQUE FAGET / AFP)