Mort d'Abdelaziz Bouteflika : Emmanuel Macron salue une "figure majeure" de l'Algérie et "un partenaire exigeant pour la France"

Le chef de l'Etat français a adressé, dans un communiqué publié par l'Elysée, "ses condoléances au peuple algérien". Les obsèques de l'ancien président ont eu lieu dimanche à Alger.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le président français Emmanuel Macron lors de sa rencontre avec Abdelaziz Bouteflika, alors son homologue algérien, à Alger, lors de sa première visite en Algérie, le 6 décembre 2017.  (DMITRY ASTAKHOV / APS / AFP)

Les deux hommes s'étaient rencontrés lors d'une visite officielle en Algérie, en décembre 2017. Emmanuel Macron a qualifié l'ex-président algérien Abdelaziz Bouteflika, dimanche 19 septembre, de "figure majeure" de l'Algérie contemporaine durant ses vingt années au pouvoir.

La réaction du président français est publiée alors que la cérémonie d'inhumation de l'ancien président, mort vendredi à 84 ans, se tenait à Alger en présence de son successeur Abdelmadjid Tebboune et d'autres personnalités.

"Engagé dans la lutte pour l'indépendance de son pays"

Dans ce communiqué publié par l'Elysée, le chef de l'Etat français a adressé "ses condoléances au peuple algérien" et déclaré rester "engagé à développer des relations étroites d'estime et d'amitié entre le peuple français et le peuple algérien".

Abdelaziz Bouteflika avait été contraint à la démission le 2 avril 2019. "Engagé dans la lutte pour l'indépendance de son pays, il a ensuite incarné la politique étrangère ambitieuse de l'Algérie. Devenu chef de l'Etat, Abdelaziz Bouteflika fut un partenaire exigeant pour la France avec laquelle il a voulu engager une relation nouvelle", ajoute Emmanuel Macron.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Algérie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.