Fethi Sahraoui, jeune représentant de la photo algérienne, reçoit le Prix SAIMA

Fethi Sahraoui, photographe algérien de 24 ans, a remporté le 1er février 2017, le Prix de la Société des Amis de l’Institut du monde arabe (SAIMA) pour son projet «Mercedes Island» autour de la thématique «Sahara, espaces de circulations».


Il a réalisé ses photos avec un smartphone dans des camps sahraouis situés à la frontière sud-ouest de l’Algérie, en plein hamada (plateau rocailleux désertique). Au sein de ces «archipels urbains», comme il les appelle, la présence en grand nombre de vieux modèles de véhicules de marque Mercedes des années 1980 et 1990 suscite une impression d’insularité spatiale et temporelle.
 
Le Prix SAIMA a pour but de promouvoir la création contemporaine arabe et de permettre ainsi à de jeunes artistes n’ayant jamais été exposé de mener à bout leur projet. Le lauréat bénéficie ainsi d’une bourse de création de 5.000 euros.
 
Fethi Sahraoui, autodidacte et membre du Collectif 220 (groupe de jeunes photographes algériens), est spécialisé dans la photographie documentaire à caractère social.
 
Son travail définitif sera dévoilé lors de la remise du prix en avril 2017. Le grand public pourra le découvrir dans le cadre de l’exposition à l’Institut du monde arabe intitulée Trésors de l’islam en Afrique. De Tombouctou à Zanzibar, du 14 avril au 30 juillet 2017.
 
Géopolis vous propose de découvrir 10 photos de la première partie de son travail.
110
Fethi Sahraoui
210
Fethi Sahraoui
310
Fethi Sahraoui
410
Fethi Sahraoui
510
Fethi Sahraoui
610
Fethi Sahraoui
710
Fethi Sahraoui
810
Fethi Sahraoui
910
Fethi Sahraoui
1010
Fethi Sahraoui