VIDEO. "Pour une révolution de notre pays" : Les Algériens poursuivent leur combat contre Bouteflika

Ce vendredi 1er mars, à Alger, les manifestants ont à nouveau déferlé dans les rues pour s'opposer au système en place. Brut les a suivis.

BRUT

"Bouteflika, écarte-toi ! Toi et ton clan !", fulmine un manifestant. Ce vendredi 1er mars, des centaines de milliers d'Algériens se sont mobilisés une nouvelle fois pour s'opposer au cinquième mandat que brigue le président Abdelaziz Bouteflika.

Des drapeaux aux couleurs de l'Algérie couronnent les cohortes de militants qui se pressent dans les rues pour "pousser le système vers la porte de sortie." Tous les efforts sont déployés pour faire front au gouvernement mais aussi pour livrer un message d'unité et de patriotisme qui émane déjà de la foule. Même les forces de l'ordre sont appelées à "enlever leur casquette" pour joindre le cortège. "C'est une fierté. Le peuple algérien est en train de prendre la relève et c'est beau à voir", réagit une manifestante.  

Un mouvement pacifique

"Nous on est pacifiques pour une révolution de notre pays, pour une meilleure vie, pour une démocratie", clame une Algérienne. En première ligne, les étudiants venus en nombre entonnent avec fièvre des chants piquants à l'encontre de leur Président de 82 ans. "Ces gens-là veulent exploiter cette jeunesse qui veut fleurir l'avenir de notre pays", pointe un Algérien lassé de ce gouvernement en poste depuis 20 ans. Entre les vagues de protestataires, un homme suscite l'approbation de son auditoire grâce un plaidoyer véhément qui lui vaudra quelques applaudissements : "Nous serons là au rendez-vous, à chaque action, pour enlever ces épines dorsales qui occupent actuellement ce système mafieux", avertit-il.

VIDEO. \"Pour une révolution de notre pays\" : Les Algériens poursuivent leur combat contre Bouteflika
VIDEO. "Pour une révolution de notre pays" : Les Algériens poursuivent leur combat contre Bouteflika (BRUT)